Le plan d’action national pour la mise en œuvre de la politique de la Cedeao pour l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie au Bénin 2020-2024 est en cours  de validation à travers un atelier. C’est le ministre de l’Energie Dona Jean-Claude Houssou qui a officiellement ouvert les travaux, hier, jeudi 22 octobre 2020 à l’infosec de Cotonou, en présence des partenaires.

Le Bénin se conforme à la politique de la Cedeao pour l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie au Bénin 2020-2024. Le plan d’action pour l’opérationnalisation de cette exigence a fait l’objet d’un atelier hier. Lequel atelier a réuni des acteurs de différents ministères dont les réflexions permettront à valider le document du plan d’action 2020-2024. A l’ouverture des travaux, la coordonatrice de la Cellule genre du ministère de l’Energie, madame Anne-Marie Gnancadja épouse Bonou a retracé le chemin parcouru pour en arriver là. Pour elle, cet atelier vise la validation du plan d’action élaboré par la  consultante. C’est pourquoi, elle a souhaité que les participants comme elle réfléchissent bien sur le sujet afin que cet atelier soit assorti de meilleures propositions pour améliorer la qualité de ce document. Quant au représentant résident du Mcc, Christopher  Brougton, en qualité du chef de file des partenaires, a reconnu l’importance que revêt la validation de ce document surtout sa tenue ce jour de la célébration de la journée mondiale de l’énergie. Pour lui,  ce document devra permettre de relever durablement les défis du secteur énergétique en termes de qualité. Prenant la parole, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a rappelé que l’égalité est un droit reconnu et protégé au Bénin. C’est pourquoi par la validation de ce document déjà élaboré, le Bénin se dote d’un outil ambitieux et réaliste, a-t-il fait savoir. Pour lui, ce plan avant de déclarer ouverts les travaux entrant dans le cadre de la validation du plan d’action national pour la mise en œuvre de la politique de la Cedeao pour l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie au Bénin 2020-2024, le ministre Houssou a exhorté  les participants à apporter chacun sa contribution afin que ce document puisse prendre en compte les exigences de l’heure pour l’atteinte des objectifs du secteur énergétique au Bénin.

 

Angèle Alapini  Ayi, point focal genre aux départements Energie Atlantique et Littoral

« Ce plan est utile… »

La route a été longue jusqu’à aboutir aujourd’hui à la validation du plan d’action national de la mise en œuvre de l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie au Bénin 2020-2024. C’est la Cedeao qui l’a initié par le truchement de « Ecreee » qui l’a conduit depuis 2014 avec les points focaux des secteurs énergétiques de la Cedeao. Ce plan est utile d’autant plus qu’il est arrimé au plan d’action de la politique elle-même. Donc chaque pays doit avoir ses réalités et pouvoir adapter son plan d’action au plan d’action de la politique de la Cedeeao dans l’intégration du genre dans le secteur de l’Energie. Donc ce plan est d’autant plus important et sera notre feuille de la route du futur.

Gilles G. Gnimadi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici