Il est ouvert à l’Agence territoriale de développement agricole à Abomey-Calavi, la première édition des ‘’Journées de l’ananas », mercredi 29 septembre 2021. Cette initiative de l’Atda pôle 7 en collaboration avec d’autres structures, vise à impulser davantage la filière ananas suivant le vœu du gouvernement du Bénin. Les journées prennent fin aujourd’hui.

Joseph-Martin Hounkpè

Trois jours de communications entre acteurs sur des thématiques précises et exposition des produits dérivés de l’ananas. Ce sont les différentes activités inscrites dans l’agenda de la première édition des ‘’Journées de l’ananas » ouvertes à l’Agence de développement agricole Pôle 7 (Atda7) à Abomey-Calavi. En effet, l’organisation de ces jours trouve sa pertinence dans les réformes mise en place par le gouvernement du Président Patrice Talon depuis 2016. «L’ananas du Bénin a été choisi comme une des filières prioritaires Pôle 7. Aussi, convient-il de souligner qu’en dépit des qualités mondialement reconnues à l’ananas du Bénin, la filière peine encore à couvrir la plénitude de son potentiel dans les trois maillons que sont la production, la transformation et la mise au marché», a martelé M. Abdoulaye Toko, Directeur adjoint de cabinet du ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, représentant le ministre. A l’en croire, le Bénin exploite très peu des opportunités de conquête de marchés à l’échelle sous régionale et internationale et ceci en raison des difficultés que rencontrent les acteurs. Dans cette filière, il se pose également un problème d’inadéquation entre l’offre et la demande, faute de disponibilité d’un cahier de charge formel entre producteur et exportateurs d’une part, producteurs et formateurs d’autre part. Pour faire face à ces problèmes qui inhibent la filière, les journées sont mises à profit pour ouvrir de nouveaux débouchés aux fournisseurs des biens et services de filière ananas à travers l’exposition des produits, l’organisation des rencontres d’échange d’expérience entre les différents acteurs des maillons de chaîne de valeur de la filière. « Ainsi, les journées de l’ananas, initiative conjointe de l’Atda 7 et l’Aib, vont permettre aux acteurs de la filière de réfléchir sur les voies et moyens pour rendre la dynamique de la filière plus compétitive, d’améliorer les liens d’affaires entre les acteurs des différents maillons de la filière et de mettre en place les stratégies de contact permanent», a dit le représentant du ministre. Pour le Directeur Général de l’Atda 7, M. Pamphile Sossou,  cette initiative au profit de la filière  ananas, une des filières locomotives de pôle 7 choisie comme telle, vise à améliorer les performances du maillon de mise en marché des produits des chaînes de valeur agricole de la filière ananas. Il n’a pas manqué de rappeler qu’au cours des assises, un accent sera mis, à l’occasion des communications et la foire dédiée à cet effet, sur les diverses variétés des produits de l’ananas, des produits dérivés, des échanges entre les acteurs sur les nouveaux défis de la filière, les bonnes pratiques managériales et organisationnelles, les bonnes pratiques de service et de bien puis des opportunités de marchés d’écoulement et de financement. « C’est le moment pour moi de saluer le travail que font l’ensemble des acteurs, les projets et programmes pour mettre chaque jour un peu plus sur l’orbite l’ananas du Bénin», a-t-il salué Pamphile Sossou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici