La campagne de commercialisation du coton graine 2021-2022 a été lancée hier, Jeudi 11 novembre 2021 à N’Dali, département du Borgou. C’était en présence d’un parterre de personnalités et acteurs intervenant dans la filière coton au Bénin. Notamment le Ministre de l’Agriculture, le Ministre de l’industrie et du commerce, le Président de l’Aic, le Président de l’Association Nationale des Egreneurs du Coton du Bénin…

Encore un nouveau record annoncé. La production en cours d’achèvement tourne autour de 766. 035 tonnes de coton graine contre 731. 073 tonnes de la dernière campagne. Soit un accroissement de 4,8%. A la cérémonie d’ouverture  de la campagne 2021-2022, le maire de la commune hôte, Daouda Saka Méré comme le préfet du département du Borgou, Djibril Mama Cissé, ont été séduits du choix porté sur la commune de N’Dali pour abriter cet évènement. Lequel évènement est pour eux un honneur fait à tous les braves producteurs de coton de la localité. « Chers Producteurs, pour faciliter les opérations de récolte, l’Interprofession vous accorde une avance sur les fonds coton d’un montant de 3. 679. 000. 000 de Fcfa. De même, afin de vous permettre de bien conduire les opérations de commercialisation, une avance d’un montant de 520. 000. 000 Fcfa sur les frais de marché vous a été accordée. Les mises en place de ces différents montants démarreront à partir de la semaine du 15 novembre 2021 dans toutes les communes cotonnières », a lancé le président de l’interprofession. Mathieu Adjovi a su bien rappeler   aux membres des Coopératives Villageoises de Producteurs de Coton (Cvpc) leurs différentes obligations nécessaires pour une bonne campagne. A-t-il fait savoir :Récolter le coton graine à temps et de façon échelonnée ; Animer les marchés et assurer les évacuations afin d’éviter les risques de perte de poids, les cas d’incendie et de mouille puis Réaliser la commercialisation du coton graine exclusivement à travers le mécanisme mis en place par l’Interprofession et éviter la sortie frauduleuse du coton graine.

Les ambitions haussières de la production maintenues

«….A la suite du Président de l’Association Interprofessionnelle de Coton, je voudrais me réjouir de ce que nos ambitions haussières à la production aient été maintenues ; les prévisions de production annoncées sont estimées à plus de 766.000 tonnes. En somme, nous nous rapprochons chaque campagne un peu plus de notre objectif de production d’un million de tonnes de coton graine d’ici à la fin de la campagne 2023-2024. Je voudrais donc compter sur la détermination et l’engagement de tous les acteurs de l’interprofession pour que nous parvenions à cette fin», a fait savoir le ministre de l’agriculture, Gaston Cossi Dossouhoui. Aussi a-t-il apporté la joie au cœur des producteurs : « le Gouvernement du Président Talon œuvre aussi activement pour la réduction de la pénibilité de vos conditions de travail et à l’amélioration de vos méthodes culturales. C’est dans ce cadre que je me dois de vous annoncer que le Gouvernement a autorisé l’acquisition et le déploiement d’équipements agricoles à coûts réduits par la Société Nationale de Mécanisation Agricole (SoNaMA) en vue de la mise en œuvre du Programme National de la Mécanisation Agricole pour améliorer les méthodes culturales ainsi que la productivité des cultures ».

Prenant la parole, le ministre de l’Industrie et du Commerce,  Shadiya Alimatou Assouman a rassuré les producteurs de ce que « Avec l’implantation de nouvelles unités d’égrenage et l’extension de certaines unités existantes, la capacité d’égrenage est passée de 612. 500 tonnes à 832. 500 tonnes au titre de la campagne 2021-2022. » Ainsi, a-t-elle ajouté, avec un parc industriel composé de 23 usines d’égrenage, le secteur cotonnier détient la plus grosse part du tissu industriel de notre pays. Dans ses assurances, elle a indiqué que  tout est fin prêt pour une campagne réussie. C’est pourquoi, elle a invité toutes les Coopératives villageoises de producteurs de coton (Cvpc) à conduire les opérations de commercialisation suivant les règles de l’art ».

Gilles G. Gnimadi

Voici les prix d’achat des différents choix

Le prix d’achat du coton graine aux producteurs au titre de la campagne 2021/2022 retenu par les familles de l’Interprofession et validé par le Gouvernement dans sa séance du Conseil des ministres du 22 septembre 2021.

  • Prix du coton graine conventionnel 1er choix : 265 Fcfa/Kg ;

  • Prix du coton graine conventionnel 2ème choix : 215 Fcfa/Kg ;

  • Prix du coton graine biologique 1er choix : 318 Fcfa/Kg ;

  • Prix du coton graine biologique 2ème choix : 268 Fcfa/Kg ; »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici