« Le Président Patrice Talon, nous savons que vous êtes un homme de grand cœur. Nous vous demandons humblement d’autoriser la reprise des activités de toutes les boîtes Vip ». Tel est le cri de cœur que lancent les promoteurs des boîtes Vip au Père de la Nation, Patrice Talon.  En effet, le gouvernement dans le cadre de sa riposte contre la pandémie de la Covid-19, au lendemain de l’enregistrement du premier cas positif au nouveau Coronavirus au Bénin, a pris un certain nombre de mesures restrictives dont la fermeture temporaire des boîtes Vip sur toute l’étendue du territoire national.  Depuis environs sept mois, ces lieux de distraction sont sans activités. Les conséquences : des milliers de gens qui travaillent dans ces boîtes sont au chômage. D’énormes manques à gagner aux promoteurs qui, pour la plupart, doivent aller aux banques et structures de microfinance. « Nous étions tous en joie de la reprise progressive des activités après des jours de mise en quarantaine des départements de l’Atlantique et du Littoral. Nous demandons au Chef de l’Etat de penser à nous et de sauver des emplois aux jeunes qui travaillent dans ces Vip », confient les promoteurs qui rassurent que « le Coronavirus ne passera jamais par les boîtes Vip, une fois qu’elles seront autorisées à rouvrir leurs portes ». « Nous avons pris nos dispositions pour que nos clients ne se contaminent une fois dans nos locaux. Nous nous sommes engagés à respecter les règles barrières exigées par le Gouvernement. Monsieur le Président de la République, nous vous demandons d’agir en faveur des promoteurs des boîtes Vip et des employés qui ne savent plus à quel saint se vouer ».

V.F

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici