La lutte contre la maltraitance des enfants sous toutes ces formes est de plus en plus rude au Bénin grâce aux activités de l’Ong Terre des Vulnérables. Conduite par Madame  Charlotte da Silva épouse Ansellotti, cette Ong fait parler d’elle dans plusieurs communes du Bénin. D’ici peu, elle sera au contact des commerçants du marché de Dantokpa pour une sensibilisation avant d’y entré sa bataille.

Défendre les enfants maltraités, détenus et  vulnérables sous  toutes ces  formes.  Madame  Charlotte da Silva épouse Ansellotti,  présidente de l’Ong Terre des Vulnérables sise à Sékandji travaille dans ce domaine depuis deux ans. Depuis lors, elle mène des actions sur le terrain à l’endroit des enfants détenus à la Brigade des Mineurs et ceux du Centre hospitalier universitaire psychiatrique  de Jacquot en leur offrant des vivres et des vêtements. Ces actions ne s’arrêtent pas à Cotonou. Elles sont étendues à Porto-Novo et à Bohicon. Toutes ces actions, elle le fait sur fonds propres sans attendre l’aide des autres. La Présidente de l’Ong Terre des vulnérables envisage se battre d’abord avant de solliciter quoi que ce soit. Seul le travail peut amener les partenaires à venir vers elle. C’est pourquoi, elle se bat le jour comme la nuit pour venir en aide à ces catégories de la population béninoise. Madame Charlotte da Silva épouse Ansellotti n’intervient pas seulement pour les enfants détenus et ceux des couches vulnérables, elle est aussi au chevet des enfants victimes de la maltraitance. Pour ce, elle ne fait aucun cadeau aux individus qui persécutent les enfants. Elle en a sauvé plusieurs  dans son quartier à Sèkandji. Une séance de sensibilisation sur la non-maltraitance des enfants est prévue pour bientôt dans l’enceinte du marché Dantokpa, prévient Madame Charlotte da Silva épouse Ansellotti. Cette activité, selon sa programmation se fera de commun  accord avec le commissariat de Dantokpa et le ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique.  Après cette séance, l’Ong Terre des Vulnérables va saisir son épée de Damoclès déjà pointée sur la tête des contrevenants de ce marché.

Boniface Kabla

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici