La Communauté internationale a célébré le mercredi 28 juillet 2021,  la journée mondiale de lutte contre les hépatites. En marge de cette célébration, l’Alliance Béninoise des Organisations de la Société Civile contre les Hépatites Virales (Aboschvi) a rendu public un message. Dans cette déclaration l’Alliance rappelle que les hépatites virales sont aujourd’hui, avec la tuberculose, les deux premières causes de décès dans le monde par maladies infectieuses, loin devant le Vih-Sida et le paludisme. Elle insiste sur les efforts du Gouvernement pour combattre ces endémies virales à travers la mise en place d’un Programme National de Lutte contre les Hépatites (Pnlh). Il ressort que, par la poursuite inlassable de ses actions de sensibilisation de masse et de proximité dans les communautés et de formation des professionnels de la presse écrite et audio-visuelle sur les hépatites virales, l’Aboschvi contribue à améliorer les connaissances de la population générale sur les moyens de prévention et les possibilités de traitement. Puisque ces maladies sont largement répandues dans notre pays, tout le monde doit se sentir concerner. Elle invite donc chacun à se faire dépister pour les hépatites B et C, à se faire vacciner contre l’hépatite B lorsque le résultat du dépistage est négatif, et à mettre en pratique les mesures de réduction des risques de transmission de ces maladies.  Lire le message signé  du Président-Fondateur, Professeur Titulaire Nicolas Kodjoh et Hépato-gastroentérologue.

 Journée Mondiale de lutte contre les Hépatites, édition 2021

MESSAGE de l’ABOSCHVi

En ce jour 28 juillet 2021 où la communauté internationale célèbre la journée mondiale de lutte contre les hépatites, l’ABOSCHVi, en sa qualité d’organisation faîtière des OCS engagées dans le combat, adresse à toute la population et à tous les acteurs ces mots d’encouragement pour les efforts remarquables déployés ces dernières années pour accompagner le gouvernement du Bénin dans sa volonté d’éliminer l’hépatite virale d’ici 2030.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les hépatites virales sont aujourd’hui, avec la tuberculose, les deux premières causes de décès dans le monde par maladies infectieuses, loin devant le VIH-SIDA et le paludisme. L’Afrique au Sud du Sahara dont le Bénin paie un lourd tribut à ces endémies virales, puisqu’elles sont la première cause de cancer du foie dans cette région où le cancer du foie représente par ailleurs la première cause de décès par cancer chez l’homme, et la troisième cause chez la femme derrière le cancer du col de l’utérus et du sein.

Prenant la mesure des enjeux, le gouvernement a fait des efforts pour combattre la menace que représentent les hépatites virales pour la santé publique en mettant en place, en 2018, le Programme National de Lutte contre les Hépatites (PNLH) placé sous la tutelle du Ministère de la Santé et sous la gouvernance du CNLS-TP, avec, comme objectif d’impact, l’élimination de ces fléaux dans notre pays.

Dans cette dynamique, la société civile s’est organisée en une Alliance Béninoise des Organisations de la Société Civile contre les Hépatites Virales (ABOSCHVi). De par son engagement remarquable dans la lutte contre les hépatites dont les échos ont largement dépassé les frontières de notre pays, l’ABOSCHVi a été élue Membre de WORD HEPATITIS ALLIANCE en 2016, et le Bénin a reçu la distinction honorifique de Lauréat du Premier Prix Afrique Francophone pour l’élimination de l’hépatite en 2019 en la personne du Professeur Titulaire d’Hépato-gastroentérologie Nicolas Kodjoh, Président-Fondateur de l’Alliance.

Malgré les efforts conjugués des acteurs, l’un des défis majeurs à relever est la diminution de la mortalité mondiale liée aux hépatites en renforçant les connaissances des populations sur ces fléaux, et en en assurant des financements adéquats par les Etats avec l’appui de la communauté internationale pour la riposte.

Forte de son expertise reconnue au plan international dans la lutte contre les hépatites virales, ABOSCHVi organise depuis 2015, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale contre l’hépatite, une quinzaine d’actions urgentes de lutte contre ces endémies. Par les campagnes de sensibilisation de masse et de proximité, les formations sur l’épidémiologie, les moyens de prévention et les possibilités de traitement qu’elle dispense aux ONG-membres et aux professionnels de la presse écrite et audio-visuelle, l’Allianceœuvre inlassablement pour l’amélioration des connaissances de la population générale sur les hépatites. Ce faisant, elle joue un rôle majeur et incontournable auprès des OSC dans l’accompagnement du Ministère de la Santé pour la diffusion de ces connaissances au sein des communautés au plus près des populations.  Les hépatites virales affectent tout le monde, dans tous les Départements, dans toutes les communes et dans tous les quartiers de ville et village. Les combattre est donc l’affaire de tous. Le Ministère de la santé joue sa partition avec la mise en œuvre du PNLH. A chaque citoyen de jouer la sienne :

  • Dépistez-vous et faites dépister vos proches pour l’hépatite B et l’hépatite C ;
  • Faites-vous vacciner contre l’hépatite B si vous êtes séronégatif ;
  • Déconseillez aux femmes d’accoucher à domicile ; mais plutôt dans les Centres de Santé agréés ;
  • Protégez vos enfants en faisant vacciner les nouveau-nés dans les 24 heures suivant la naissance ;
  • Appliquez et faites appliquer autour de vous les mesures de réduction des risques de transmission des hépatites B et C.

L’hépatite B et l’hépatite C sont des maladies évitables.

Stop aux décès déplorables par hépatite !

Tous ensemble pour l’élimination de l’hépatite B et de l’hépatite C au Bénin !

 Le Président

Professeur Titulaire Nicolas KODJOH (CAMES)

Hépato-gastroentérologue

Lauréat du 1er Prix Afrique Francophone pour l’élimination

de l’hépatite en Afrique Francophone

 

 

Le Professeur Titulaire Nicolas KODJOH Hépato-gastroentérologue

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici