Plus  qu’un livre, « Méditation sur la vie de l’homme et son langage » est le premier ouvrage publié par le baobab de la spiritualité, Valère Tossou.  Edité par les éditions « Savane du Continent », il a  officiellement mis son livre sur le marché le samedi 14 août au codiam de Cotonou. Et ce, sous le haut parrainage du maître spirituel  Salomon Ahoumènou.

Gilles G. Gnimadi

Ouvert sur 377 pages, « Méditation sur la vie de l’homme et son langage » cet ouvrage est subdivisé en quatre parties. La première partie est intitulée  « Réflexion sur l’origine des problèmes de l’homme « . La seconde rédigée sous  » Découverte de la source des problèmes des hommes », tandis que la troisième partie porte sur  » La vie de l’Homme au langage ».  » La mauvaise gestion du langage » est le titre de la quatrième partie qui enseigne au mieux sur l’utilité du langage et les erreurs de l’homme dans sa gestion.

Le bon langage, source de la réussite de l’Homme

A l’ouverture de la cérémonie officielle de mise sur le marché de ce premier ouvrage de Valère Tossou, l’éditeur dans son mot de bienvenu a exprimé sa reconnaissance de la maîtrise du sujet par l’auteur. Rodrigue Atchawé a plus tard soutenu que c’est un guide pour les humains. Après avoir baptisé l’auteur de « seigneur de l’ésotérisme », le présentateur du livre, Florentin Aniambossou a fait savoir que cet ouvrage parle à suffisance de comment l’homme souffre à cause de la non maîtrise du langage de soi. Mieux, selon le présentateur, ce même ouvrage apporte la solution pour l’usage optimal du langage. « Le langage vous fait et vous défait. Dieu est dans le langage, le langage c’est Dieu… nos problèmes, nos difficultés proviennent de nos langages… », A-t-il soutenu mordicus selon sa compréhension du contenu de l’ouvrage. Il a par la suite invité tous les Béninois à se procurer ce livre libérateur d’éventuels soucis.

« Ce nouveau bébé, nous allons l’adopter. Nous allons demander à tous ceux qui viennent vers nous de l’adopter. C’est un livre très vaste et très dense » a expliqué le  parrain de l’évènement, Salomon Ahoumènou souvent appelé « Dah Mehou ». Il a également témoigné de l’humilité de l’auteur qui, selon lui, s’est retracé dans son livre.  C’est vraiment un baobab de la spiritualité, a-t-il confirmé.

Prenant la parole, l’auteur a indiqué que le langage est d’une valeur très précieuse dans la vie de chacun des humains. « C’est votre langage qui vous permet d’être ce que vous êtes. Le langage a un caractère sacré dans notre  vie. Chacun de nous est son  propre Dieu, son propre diable. Le langage n’est pas seulement Dieu. Mais le père créateur de Dieu »,  a enseigné l’instituteur Valère Tossou avant de conclure que le langage est une semence. Chacun récolte ce qu’il a semé par son langage, a-t-il détaillé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici