Le Comité national des syndicats du Bénin affiliés à l’Union internationale des travailleurs de l’alimentation de l’agriculture de l’hôtellerie restauration, du tabac, du catering et des branches connexes (Uita/Conasyb) en collaboration avec le comité des femmes des syndicats du Bénin affiliés à l’Uita(Cofesyb), a organisé une deuxième séance de sensibilisation sur la pandémie du Covid-19 au profit des organisations syndicales affiliées à l’Uita. C’était le mardi 9 juin 2020 au Codiam de Cotonou sous la bannière du coordonnateur Uita Bénin, Guillaume Tossa et de la présidente Cofesyb/Uita, Nouratou Gambia.

Se laver régulièrement les mains avec de l’eau propre et au savon. Se désinfecter fréquemment à l’aide des gels hydro-alcooliques. Portez régulièrement un masque pour protéger la bouche et le nez. Eternuer ou tousser dans le creux de coude ou couvrir la bouche et le nez avec un papier mouchoir à usage unique. Se saluer à distance. Respecter la distanciation sociale d’au moins 1 mètre. Tels sont entre autres conseils précieux de l’Uita à ses syndiqués pour se protéger du Coronavirus et éviter sa propagation. Aux dires du coordonnateur Uita Bénin Guillaume Tossa, cette rencontre est d’une forte utilité pour ses syndiqués car le secteur de l’hôtellerie restauration est le plus touché par cette crise sanitaire qui a affecté tous les domaines d’activités. « C’est un monde difficile pour tout le monde », a-t-il souligné. Pour lui, il faut donc prendre des mesures idoines pour éloigner les conséquences très sérieuses. « Nous devons respecter les mesures prises pour ne pas tomber dans d’autres situations », a-t-il ajouté. A l’en croire, cette crise est teinte d’angoisses, de stress de toute nature, car les emplois ne sont plus garantis. L’Uita a donc l’obligation d’être soucieuse de la situation que vivent ses membres. Elle cherche donc à montrer son engagement à leurs cotés à travers cette séance de sensibilisation. Il a invité les participants à la rencontre à continuer la sensibilisation au niveau des autres travailleurs car « le Coronavirus est une réalité qui fait de ravage tous les jours a-t-il indiqué. Il a souhaité zéro cas confirmé de covid-19 dans le rang des travailleurs au sortir de la crise. Il faut noter que la rencontre est marquée par la remise des dispositifs de lavage de mains, des savons, de gels hydroalcooliques et des masques aux participants.

Junior fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici