Le samedi 20 mars 2021 a eu lieu à la ferme agricole «L’Éternel est mon berger» de M. Darius Dessuassi à Comè, la rencontre du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche avec les leaders paysans du département du Mono. Une rencontre au cours de laquelle les producteurs agricoles et cadres de ce département ont passé en revue les actions menées par le Gouvernement dans le secteur agricole à leur profit.

Le Mono dit merci au Président de la République, Patrice Talon. A la rencontre du Ministre en charge de l’Agriculture avec les leaders paysans du Mono, le représentant des producteurs de ce département, Albert Sèdjro, a rendu hommage au Chef de l’Etat pour les nombreuses actions menées à leur profit. « Le Gouvernement de la Rupture a œuvré pour soulager les peines des producteurs du Mono. Le Mono a reçu les nombreuses retombées des bonnes actions menées au niveau du volet agriculture du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag). Nous en sommes heureux. Nous en témoignons notre gratitude au Gouvernement ». Cette reconnaissance est également exprimée par le représentant des cadres du Mono, Maxime Gounsè, creuset organisateur de la rencontre. « Nous cadres et personnalités du Mono, avons décidé de faire le bilan des réalisations du volet agricole du Pag aux agricultrices et agriculteurs du Mono et avons souhaité le placer sous l’autorité du ministre de l’agriculture (…) Vous restez pour nous, monsieur le Ministre, un architecte et un artisan chevronné du secteur agricole qui œuvre inlassablement et avec beaucoup de passion aux côtés du Chef de l’État, le président Patrice Talon, pour la restauration et l’émergence de l’agriculture béninoise. Nous voudrions, à cette occasion, rendre hommage à votre autorité pour les efforts que vous faites pour la nation béninoise, en particulier au département du Mono, lesquels efforts ayant déjà permis d’impacter positivement la sécurité alimentaire d’une part et l’amélioration des revenus des paysans agricoles d’autre part ».

De nouvelles ambitions pour l’agriculture béninoise

A son tour, le ministre Gaston Cossi Dossouhoui a salué la bravoure, l’endurance et le sens de résilience des producteurs agricoles du Mono. «Vous venez de faire par vous-mêmes le bilan des réalisations agricoles dans le Mono sous la Rupture. Vous avez témoigné de ce qui a été fait. C’est la marque Talon. Ce qui est dit est fait », a renchéri le Ministre. Puis, DOSSOUHOUI a révélé ce qui sera l’agriculture béninoise durant les cinq années à venir, sous l’autorité managériale du Chef de l’Etat. «La réussite du Chef de l’État s’appuie sur trois piliers : la vision prospective, l’organisation et la méthode. Il a dit que dans les cinq ans à venir, nous irons à une agriculture d’envergure. Il sera réalisé 5000 ha de plantations de palmier à huile sélectionné, 5000 ha d’hévéa, 50.000 ha de riz, 50.000 ha de pomme sauvage, 25.000 ha de mangue, 300.000 ha de plantations de cajou, 25.000 ha de plantations d’oranger… C’est dit. Ce sera fait ». Et pour le Ministre en charge de l’agriculture, depuis cinq ans, le Gouvernement œuvre dans le secteur agricole pour que le paysan béninois gagne et vive heureux.

Le représentant du maire de Comè, le secrétaire général de la préfecture du Mono, le député Euric Guidi, d’autres cadres du Mono, dans leurs interventions respectives, ont remercié le Gouvernement à travers le Maep, pour les actions mises en œuvre qui ont permis d’enregistrer de meilleures performances agricoles dans le Mono, notamment l’amélioration des niveaux de production des principales cultures, mieux qu’avant. Le député Guidi a dit sa fierté de constater les avancées enregistrées par le Gouvernement dans tous les domaines. «C’est un gouvernement de vision », a-t-il dit. Ils ont surtout loué le règlement de l’interminable crise des Car et Urcar. Et pour eux, ça relève d’un miracle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici