Les travaux de l’atelier  mise en œuvre du décret n°2018-563 du 19 décembre 2018 les normes de performances énergétiques minimales et le système d’étiquetage énergétique des lampes et climatiseurs au Bénin, se sont déroulés, le mercredi 10 novembre 2021. Au Bénin Royal hôtel de Cotonou, le coup d’envoi de la rencontre a été donné par le Ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou pour la circonstance entouré du Coordonnateur National du programme Mca Benin II, Gabriel Dégbégni et du Directeur Général de l’Agence Béninoise d’électrification rurale et de maîtrise d’énergie Jean-François Tchékpo.

Victorin Fassinou

La  maitrise des consommations énergétiques. Telle est l’ambition du gouvernement, inscrite dans sa vision de l’atteinte des objectifs d’accès à l’électricité pour tous fixer par les Objectifs de Développement Durable (Odd), en adoptant le décret n°2018-563 du 19 décembre 2018 fixant les normes de performances énergétiques minimales et le système d’étiquetage énergétique des lampes et climatiseurs individuels en République du Bénin. Ledit décret est mis en application depuis le 30 juin 2020. Cet atelier a permis aux participants de diagnostiquer les problèmes liés à l’éclosion de l’efficacité énergétique au Bénin; d’identifier les éléments de politique publique à mettre en œuvre pour relever les différents défis et de définir un mécanisme de coordination des actions pour plus d’efficacité en prenant compte le genre et l’inclusion sociale. Cette rencontre consacrée au bilan de la mise en œuvre des normes minimales de performances énergétiques des lampes et climatiseurs individuels au Bénin, est le  fruit des réformes engagées dans le cadre du partenariat entre le Programme Mca-Bénin II et le Gouvernement de notre pays, a indiqué le Directeur Général de l’Agence Béninoise d’électrification rurale et de maîtrise d’énergie Jean-François Tchékpo. A ses dires, le processus  qui a abouti à la signature de ce décret a connu la participation de toutes les parties prenantes. Conformément aux dispositions de l’article 5 de l’arrêté interministériel portant procédure d’importation des lampes et climatiseurs individuels et réfrigérateur au Bénin, l’Aberme, bras opérationnel du Ministère de l’Energie en charge de la maîtrise des consommations énergétiques, assure la coordination et le suivi de la mise en œuvre de cette réforme et est chargée de délivrer  sur la plateforme du Guce mise en place à cet effet, le certificat de conformité aux normes minimales de performances énergétiques.

« A ce jour, après plus d’un an de mise en vigueur de ce décret, l’Aberme a traité sur la plateforme Guce cinquante-huit (58) demandes de certificats soumises par un ensemble de trente et un (31) importateurs. Sur l’ensemble des 58 demandes seulement huit (08) ont été approuvées et ont permis d’importer cinq mille neuf cent quatre-vingt-sept (5987) climatiseurs et cinq mille cinq cent trente (5530) lampes électriques tous puissances, modèles et classes énergétiques confondus. A ceci, il faut ajouter la régularisation de classe d’efficacité énergétique du stock restant de seulement deux (02) entreprises…  le taux des demandes rejetées estimé à 86% est très élevé et ces chiffres ne correspondent pas aux flux réels de ces équipements sur nos territoires, expliquant ainsi la faible pénétration constatée des lampes, des climatiseurs individuels et réfrigérateurs efficaces étiquetés sur le marché », a laissé entendre le Dg Tchékpo.

Un creuset propice

Ces chiffres, ajoute-t-il, indiquent également le besoin de poursuivre, de renforcer et d’amplifier à l’échelle nationale les actions de formation et de sensibilisation des utilisateurs, des acteurs de la chaîne de commande et de la chaîne de vente sur l’efficacité énergétique, les normes minimales de performances énergétiques et les nouvelles procédures d’importation de ces équipements. Pour remédier à cette situation, l’Aberme mène pas mal d’actions, a fait savoir le Dg Tchékpo qui trouve que cette rencontre vient à point nommé pour approfondir et compléter ces pistes de solutions et définir un cadre concerté  pour mettre en œuvre des actions d’envergure de communication et sensibilisation visant à promouvoir l’efficacité énergétique dans tous les secteurs d’activités.  Au regard de la situation du marché au Bénin, et sur la base des nouvelles directives édictées au niveau de la Cedeao et de l’Uemoa, cet atelier est un creuset propice pour faire le bilan de la mise en application du décret fixant les normes relatives à l’efficacité énergétique, assurer l’appropriation des différents concepts et procédures de mise en conformité des équipements électroménagers retenus par les différents acteurs privés, et préconiser des recommandations pertinentes susceptibles d’accélérer les réformes en cours dans ce domaine,  a souligné  le Coordonnateur National du programme Mca Bénin II  Gabriel Dégbégni qui à l’entame de ses propos  a salué la détermination et l’engagement du Ministre de l’énergie en faisant de la maîtrise des consommations énergétiques, une réalité au Bénin.

Choix des équipements électriques : L’appel du Ministre Houssou

Ouvrant les travaux de cet atelier, le Ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou est revenu sur quelques actions du régime de la Rupture dans le domaine énergétique. A l’entendre, le  Gouvernement a ouvert depuis plus de cinq (05) ans maintenant un vaste chantier de reconstruction du secteur de l’énergie au Bénin. Il s’est engagé à y réaliser de manière historique d’importants investissements pour la construction d’infrastructures énergétiques modernes et nécessaires pour améliorer les conditions de vie des populations et soutenir le développement économique de notre pays.  La maîtrise de l’énergie vise à réduire les dépenses énergétiques, sans préjudice de la qualité des services énergétiques. Pour promouvoir l’utilisation rationnelle de l’énergie, il faut éviter de la gaspiller et réaliser en conséquence des économies substantielles dans ce secteur éminemment  capitalistique, il est apparu nécessaire de prévoir dans le  Programme d’Actions du Gouvernement (Pag) un projet phare relatif à la « Maîtrise des consommations énergétiques ». Cet  atelier, pour le ministre Houssou, est un appel à la mobilisation générale  de tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de ce décret, afin de faire de l’efficacité énergétique une réussite au Bénin. Il constitue aussi une occasion pour poursuivre et intensifier la sensibilisation à tous les niveaux pour renforcer la compréhension des enjeux liés à l’efficacité énergétique. La maîtrise de l’énergie se concilie avec les Objectifs de Développement Durable (Odd) et contribue à la lutte contre les changements climatiques. Le Ministre lors de son intervention, a appelé tous à adopter désormais les bons comportements en matière de choix des équipements électriques et opter pour ceux de bonne qualité, en conformité avec les normes de performances énergétiques minimales et l’utilisation rationnelle de l’énergie électrique. Il a, pour finir,  réitéré l’engagement du Ministère dont il a  la charge, d’accompagner les différentes initiatives allant dans le sens du développement et du financement de l’efficacité énergétique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici