Le Programme alimentaire mondial (Pam) Bénin a procédé les 21 et 22 juin 2021 à la distribution de vivres aux ménages démunis des communes de Malanville et de Karimama affectés  par les  inondations de 2020 et la  Covid-19. Cette action humanitaire qui s’inscrit  dans le cadre du projet Résilience Covid-19 Borgou et Alibori (Recoba), a été initiée par cette Agence du Système des Nations-Unies. Elle a reçu le soutien financier de la Coopération Suisse. Une  action sociale, saluée de toute l’assistance, vient apporter un coup de soulagement à plus de  5000 ménages  avant de  reprendre leurs activités.

Don de plus de 600 tonnes de vivres. C’est le geste utile que vient de faire le Programme alimentaire mondial (Pam) Bénin à l’endroit des ménages les plus démunis affectés par les  inondations de 2020 et la pandémie de la  Covid-19,  des localités communes de Malanville et de Karimama. Ceci dans le cadre de la mise en œuvre du projet Résilience Covid-19 Borgou et Alibori (Recoba. En effet, à travers cette initiative financée par la Coopération Suisse, le Pam Bénin compte fournir une assistance humanitaire aux populations touchées par les inondations de 2020 et la crise sanitaire du coronavirus. Une initiative élaborée pour apporter une assistance alimentaire en nature (maïs, niébé, huile et sel) aux  ménages. Elle court jusqu’en décembre 2021 et compte impacter 30902 personnes dans les départements du Borgou et de l’Alibori. Les bénéficiaires sont les ménages impactés par les inondations de 2020, la pandémie du coronavirus, les enfants de moins de cinq ans et les petits exploitants de l’agriculture familiale. Les 21 et 22 juin 2021, les lots de ces vivres ont été distribués par le Représentant résident du Pam Bénin Guy Adoua  aux ménages des  localités de Malanville et Karimama.

2197 ménages assistés à Malanville

La  commune de Malanville  est l’une des localités du département de l’Alibori où les taux d’insécurité alimentaire, de malnutrition et de pauvreté sont élevés. C’est dans cette localité  plus précisément dans le village de Sakawan Zénon que le top de cette distribution générale a été donné. Dans cette localité, les inondations de 2020 ont emporté tous les champs de la population qui vit essentiellement de la production agricole. Conséquences : Plus de récolte, pas de vente, pas de revenu, difficile à ces populations de subvenir aux besoins alimentaires. Dans la commune, 2197 ménages sont assistés et pour reprendre leurs activités. 243 tonnes de vivres est l’assistance qu’apporte le Programme alimentaire mondial à huit villages de Malanville regroupés au sein des arrondissements de Garou, Toumboutou, Madécali. 1197 ménages sont assistés avec des vivres pour résoudre la question urgente de la faim. Six autres villages dans l’arrondissement de Guéné pour 1000 ménages recevront une assistance financière pour acquérir les vivres sur le marché.

1803 ménages concernés à Karimama

En 2020, le fleuve Niger a débordé de son lit causant des inondations qui ont créé des dégâts matériels pour de nombreux ménages de Karimama. Des champs de maïs, de riz, de mil et de coton ont été inondés et les productions agricoles détruites par les eaux. Cette situation difficile a été aggravée par la crise du Covid-19. Ceci a occasionné la famine dans presque tous les ménages. Ces deux évènements ont fragilisé des communautés à Karimama les rendant plus vulnérables à la faim. Les familles qui étaient déjà dans des situations précaires sont tombées bas dans leur niveau de pauvreté.

A Karimama, deuxième commune cible du projet Recoba dans le département de l’Alibori, 1803 ménages sont concernés par la distribution générale de vivres aux ménages très pauvres frappés par le double choc des inondations de 2020 et les contraintes nées de la pandémie du Covid-19 au Bénin. Les bénéficiaires sont  de 11 villages.

Lors de la remise de ces vivres dans les deux différentes localités, les voix se sont levées, dans le rang des bénéficiaires et des autorités communales pour saluer cette action humanitaire du Pam à travers son  projet Résilience Covid-19 Borgou et Alibori. «Notre localité a été frappée par les effets cumulés des inondations de 2020. La seule chose dont nous sommes épargnés, c’est la perte en vie humaine mais en matière de destruction de matériels, il y a beaucoup de ménages qui ont perdu leurs bétails, leurs récoltes parce que l’eau a tout emporté » a livré le Maire de Malanville Gado Guidami qui à l’instar du premier-adjoint au maire de Karimama Oumarou Maïdawa a salué cette initiative du Pam Bénin.

Soutenir les efforts de la relance des activités …

Tout comme  l’agriculteur  Imorou Inoussa, père de cinq enfants de Malanville,  Ramatou Moussa agricultrice de Karimama, confirme que cet appui alimentaire du Pam  est venu alléger la faim que vivent tous  bénéficiaires ciblés  dans le département en attendant d’autres récoltes. Dans ces deux communes, l’adresse du Représentant Résident du Pam Guy Adoua aux bénéficiaires a été la même. « L’assistance du Pam, c’est juste pour vous permettre de vous ressaisir au regard de tous les évènements, de toutes les situations que vous avez vécus » a-t-il laissé entendre. A ses dires, avec la période de soudure qui arrive, cette assistance apportera un coup de soulagement aux ménages. Avec ce soutien, ils consacreront leurs efforts à la relance de leurs activités.

Victorin Fassinou

 

 

Une vue partielle des bénéficiaires de Karimama sur le site de distribution de vivres de Goroubéri
Le Représentant Résident du PAM au Bénin Guy Adoua remettant un lot de vivres à une bénéficiaire à Sakawan Zénon (Malanville)

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici