Une action d’impact à Cotonou.  Le vendredi 04 juin 2021,  six clubs Rotaract ont mis en terre 50 plants (Cocotier et  Gmelina) dans deux Collèges d’enseignement général de Cotonou. Il s’agit du Ceg  L’Entente  et  du Ceg  Fiyegnon. Avec cette action réalisée en collaboration avec l’entreprise Eprofo, ces clubs Rotaract entendent contribuer à l’amélioration de la  qualité de l’air en milieu scolaire et apporter leur pierre à la  lutte contre le réchauffement climatique.

Victorin Fassinou

Ceg  L’Entente  et   Ceg  Fiyegnon. Ce sont les deux établissements scolaires publics dans lesquels,  six Clubs Rotaract ont mis en terre 50 plants (Cocotier et  Gmelina),  le vendredi dernier. La mise en œuvre de ce projet  a mobilisé les élèves,  l’administration des deux collèges et les membres des six clubs Rotaract  à savoir : Cotonou Cocotier, Cotonou Cadjèhoun, Cotonou Marina, Cotonou Centre,   Cotonou Rive Droite et Cotonou United.  Elle a non seulement donné lieu de sensibiliser les élèves et l’administration des deux Ceg sur l’importance de l’action et de l’entretien des plants d’arbre une fois mis en terre.  En effet, aux dires, du Président du Club Rotaract de Cotonou Rive Droite Roosevelt Kidjo, cette action  s’inscrit dans le cadre de l’édition 2021 de la journée nationale de l’arbre. Elle vise à améliorer la qualité de l’air en milieu scolaire et surtout à lutter contre le réchauffement climatique. « …le reste après la mise en terre de ces plants, c’est l’entretien jusqu’à ce qu’ils grandissent et deviennent des grands arbres », ont  fait savoir  tous les présidents des Clubs Rotaract lors de l’activité. Cette initiative  des six Clubs Rotaract est appréciée des deux établissements bénéficiaires. C’est ce qu’on peut retenir des différentes interventions enregistrées lors de la cérémonie. A l’instar du représentant de l’administration du Ceg Fiyegnon, le Censeur du Ceg l’Entente Sostène Ahouandjinou, a félicité et salué les responsables des six clubs pour avoir initié et réalisé cette action qui pour lui est une bonne action car elle vise à contribuer à la préservation de l’environnement. A entendre, les responsables  des différents établissements bénéficiaires, les plants mis en terre ne souffriront pas d’entretien. Des dispositions seront prises pour qu’ils grandissent et soient utiles aux usagers de ces établissements.  Du coté des six  clubs Rotaract, quelque chose aussi sera fait pour garantir l’évolution de ces plans. « Nous ferons des descentes périodiques pour voir le développement de ces plants », a rassuré le Président du Club Rotaract de Cotonou Rive Droite Roosevelt Kidjo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici