L’Ong Jeunesse Excellente du Bénin (Jeb) a marqué d’une tache d’huile l’édition 2021 de la  Journée nationale de l’arbre. Outre les séances de sensibilisation organisées à l’intention des populations sur l’importance de planter et d’entretenir les arbres, cette Ong avec son Président Claude N. Azalou-Tingbé ont mis en terre, le dimanche 30 mai 2021, des dizaines de plants de Garcinia kola encore connus sous l’appellation de « petit cola » dans la commune d’Abomey-Calavi. Une action saluée par plus d’un.

Grâce à l’Ong Jeunesse Excellente du Bénin (Jeb), des dizaines de plants de Garcinia kola communément appelé « petit cola » en français, et « Ahowé » en fon, ont été mise en terre le dimanche 30 mai 2021. Ceci dans le cadre de la Journée nationale de l’arbre édition 2021. En effet, pour l’Ong Jeunesse Excellente du Bénin (Jeb) et son Président Claude Azalou-Tingbé, la  restauration et la conservation des espèces végétales vulnérables, constituent aujourd’hui un défi majeur face aux nombreuses contraintes anthropiques et agro-écologiques de notre ère. C’est pour relever ce défi qu’ils ont décidé de planter dans la commune d’Abomey-Calavi, trente (30) arbres de Garcinia kola communément appelé « petit cola » en français, et « Ahowé » en fon (langue locale parlée au Bénin). Des explications données par le  Président de cette Ong, Claude N. Azalou-Tingbé, Biotechnologiste Végétal, Garcinia kola ou « Ahowé », fait partie des espèces végétales vulnérables à obligatoirement conserver, non seulement pour renforcer l’économie du Bénin mais aussi pour le renforcement des satisfactions alimentaires, médicinales, cultuelles et culturelles, qu’elles procurent aux populations mondiales et africaines en général, puis béninoises en particulier. Pour cet Agronome Forestier,  Socio-Anthropologue et Chercheur, cette espèce végétale exceptionnelle et multi-usage, est malheureusement inscrite sur la liste Rouge de l’Iucn comme « vulnérable » dans nos communautés. Il urge aujourd’hui, donc d’après lui,  de restaurer massivement dans ses habitats naturels au Bénin, cet arbre à usage multiple. Il a ensuite clarifié l’importance capitale que revêt Garcinia kola ou « Ahowé », dans le développement économique d’un pays d’Afrique tropicale, ainsi que dans son développement industriel, alimentaire, médicinal, socio-culturel et socio-cultuel. A en croire Claude N. Azalou-Tingbé l’Ong Jeunesse Excellente du Bénin (Jeb) saisira désormais, chaque 1er Juin pour massivement planter au Bénin, cette espèce végétale extraordinaire.

Précisons que  l’Association « Jeunesse excellente du Bénin » s’occupe de l’amélioration de l’éducation morale, citoyenne, professionnelle, sociale et familiale des jeunes.  Elle intervient dans plusieurs domaines à savoir : « Morale et éthique », « Civisme et Bonne citoyenneté », « Promotion de l’excellence des jeunes femmes », « Éducation au respect des droits des enfants et des personnes vulnérables » et « Développement personnel et réussite ».  Elle a pour objectif d’éduquer la jeunesse béninoise à la morale, au civisme ainsi qu’aux bons comportements éthiques sociaux, de renforcer le développement personnel, professionnel, social et humain des jeunes béninois; d’enseigner la jeunesse béninoise sur la protection et le respect des biens publics et de proposer des approches de solutions permettant de résoudre des problèmes ponctuels de la jeunesse béninoise.

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici