Les travaux du séminaire national de formation syndicale du Comité national des syndicats du Bénin affiliés à l’Uita (Conasyb/Uita), à l’intention des organisations syndicales du Bénin de l’Uita sur les négociations collectives et dialogue social  se déroulent depuis hier  le jeudi 04 août 2021 au Codiam à Cotonou. C’est le  Coordonnateur Uita pour le Bénin, Guillaume F. Tossa qui a donné le coup d’envoi de cette rencontre qui prend fin ce jour vendredi 06 août 2021.

« Négociations collectives et dialogue social facteurs promotion sociale et de développement de l’entreprise ». Tel est le thème sous lequel est  placé le présent séminaire. En effet, les organisations syndicales sont confrontées aux défis de divers ordres qui exigent des compétences avérées aussi bien pour les dirigeants que pour les militants et militantes. Le présent séminaire de formation organisé par le Comité national des syndicats du Bénin affiliés à l’Uita (Conasyb/Uita) est pour répondre à un besoin réel des affiliés de l’Uita Bénin.  Plusieurs communications données par des avertis de la chose syndicale ont été présentées aux participants. Il s’agit entre autre de : « Les principaux acteurs de l’entreprise et leur responsabilités », « Le syndicat et ses principales fonctions », « Les bases juridiques de la Négociation collective et du dialogue social au plan national et international », « les techniques de négociations collectives » avec jeux de rôle et «  Les négociations collectives et le dialogue social au plan national et international ».  Des propos rapportés par  ces responsables d’organisation syndicale, la rencontre leur a apporté un plus dans leurs connaissances du monde syndical. Elle leur donnera  désormais une bonne maîtrise des notions de négociations collectives et dialogue social en vue d‘adopter les meilleurs pratiques syndicales pour la  promotion sociale et le développement de l’entreprise. Le Coordonnateur Uita pour le Bénin Guillaume F. Tossa à l’entame des travaux, a rappelé qu’en milieu de travail, les négociations collectives auxquelles l’Uita reste profondément attachée, permettent entre autres de discuter des conditions de travail et de rémunération. A ses dires, le dialogue c’est l’arme de ceux-là qui dans l’humilité font passer les questions d’intérêt général avant les problèmes particuliers ou d’amour propre. Les négociations collectives portent en elles des techniques qu’il importe de maîtriser et de bien appliquer pour parvenir à des résultats de qualité.  Pour finir, il a invité tous les participants à une attention soutenue et surtout à extérioriser et à partager leurs différentes appréhensions.

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici