En prélude aux obsèques du chanteur de la musique traditionnelle, Ezin Gagnon, l’Association Enfants Mahi du Bénin (Emb), avec à sa tête Juliette Gbaguidi, s’est rendue dans le domicile de l’illustre disparu, le 28 février 2020, pour soutenir ses enfants.

C’est avec les bras chargés que l’Association Enfants Mahi, présidée par Juliette Gbaguidi communément appelée la ‘’Beauté Ronde, s’est rendue dans le domicile du feu Ezin Gangnon à Savalou.  En effet, pour la présidente de l’Emb, c’est une nécessité pour elle de faire ce geste en mémoire de celui qui a bercé son jeune âge. Elle a, à cet effet, contextualisé sa visite. « Je suis une fan de Ezin Gangnon depuis mon jeune âge. J’aime le grand philosophe qu’il est. Et ceci durant tout le temps. Maintenant qu’il n’est plus, c’est normal que je vienne voir ses enfants et voir comment ses funérailles veulent se passer », a-t-il dit. Le don est composé de différents éléments qui serviront aux enfants au cours des funérailles. « Pour les cérémonies de ces obsèques, j’ai ramené à boire. J’ai amené des condiments pour les préparations. J’ai également apporté des gadgets dont : des tee-shirts, des casquettes, des porte-clés, des éventails, des polos tous à l’effigie de l’illustre disparu avec la mention ‘’Ezin Gangnon, Dieu fondateur du rythme Toba’’. En plus de tout ceci, des enveloppes financières », A en croire Juliette Gbaguidi, l’artiste mérite d’être enterré avec dignité. Elle a profité pour inviter la population et les membres de la famille pour que la cérémonie se passe dans les heurts. Le fils de l’illustre disparu, Alain Ezin alias Gbènonvi a adressé les mots de gratitude au nom de la famille. «Nous tenons à remercier sincèrement maman Juliette Gbaguidi et tous les membres de l’association Enfants Mahi du Bénin. Si il y a un autre mot plus que ‘’merci’’ dans le dictionnaire français que nous pouvons utiliser à cet effet nous allons l’utiliser. Elle nous a surpris. Elle aimait ce que le vieux faisait  depuis sa jeunesse et a gardé cet amour. C’est ce que nous comprenons par ce geste. Nous sommes émus de joie », a-t-il souligné avant de déclarer que cette noble assistance profitera toute la famille. Il a également rassuré que les conseils de la présidente de l’Association Enfants Mahi du Bénin seront respectés  fratrie de 15 enfants que Ezin Gangnon a laissés derrière lui.  Décédé le 24 décembre dernier, Ezin Gangnon sera inhumé le 27 mars 2021 à Mondji Codji à Savalou.

J F

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici