L’Ong Secours Divin International continue de faire parler son cœur de solidarité, d’amour et de partage. Après l’étape de l’école primaire publique de Tchacla dans la commune d’Avrankou, elle a tourné son regard de compassion vers les écoliers du complexe scolaire privé saint Norbert de la Victoire de Sèmè-Podji ce samedi, 23 octobre 2021 avec plusieurs kits scolaires.

Cahiers, stylos, boîtes de mathématiques, boîtes de crayons de couleurs, etc. Voilà quelques substances de kits scolaires offerts gracieusement  aux enfants répartis dans deux catégories. La première vague, ce sont les 5  premiers de chaque classe, du Cours d’initiation CI au Cours Moyen deuxième année ( Cm2), soit 50 bénéficiaires et la deuxième vague est  composée de 26  enfants déshérités  et orphelins sans distinction de classe. Après les élèves, c’était également le tour du corps enseignant à être gratifié à commencer par le fondé de l’établissement scolaire, Norbert Houndagnanmè. Tous les enseignants du complexe scolaire sont tous passés à la table pour recevoir eux-aussi leurs kits scolaires composés des cahiers, des stylos, des boîtes de craie etc.  Selon le vice président de l’Ong Secours Divin International, Marius Bognonvi Houanhou,  l’objectif visé est de promouvoir l’excellence au sein des  enfants de cette école privée et  de soutenir les démunis et orphelins à soulager leurs peines et de se nourrir d’espoir pour le futur. Aux enseignants, Secours Divin International recherche la motivation et le goût du travail bien fait.  Il a rassuré que cette action ne sera pas la dernière et déjà pour la prochaine fête de la Noël, les bouts de choux ne seront pas abandonnés.  Plusieurs animations organisées par les enfants ont meublé la cérémonie sans oublier la présence des parents d’élèves.  «Dieu est dans la barque. C’est lui qui nous a missionnés sur cette terre. C’est une mission noble», a rassuré la présidente Assagando Marie-José  avant d’inviter les enfants à bien travailler pour bénéficier d’autres soutiens pour les fois à venir. Satisfaction totale chez le fondé qui, débordé de joie, avait les mots justes pour exprimer ses reconnaissances aux responsables de l’Ong. Même sentiment chez le porte-parole des enfants bénéficiaires, Boko Samuel qui a promis faire bon usage du matériel reçu pour espérer d’autres opportunités. Pour l’avenir, d’autres œuvres humanitaires, d’entraide et sociales sont attendues et d’ici quelques jours ce sont les femmes productrices de la commune de Toffo qui seront impactées par les gestes de solidarité de l’Ong, Secours Divin International

Jonas Magnidet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici