A la suite d’une panne électrique sur la ligne souterraine moyenne tension, la  zone aéroportuaire est restée sans énergie électrique au début du week-end écoulé. A cet effet, le directeur général de la Société béninoise d’énergie électrique, Jacques Paradis présente ses excuses aux usagers pour les désagréments et rassure sa clientèle

 Dysfonctionnement sur la ligne souterraine de la zone aéroportuaire. C’est ce qui a occasionné la coupure de l’énergie électrique, vendredi dernier, dans les localités  de l’Ambassade du Japon, Centre aéré de la Boa, Ecole Montaigne, Banque Mondiale, Unicef, Ambassade des Pays-Bas et environs. Aux dires du directeur départemental du Littoral 1 de la Sbee, Roger Gbègan, sur la télévision nationale, la panne a été détectée sur la ligne quittant l’Ambassade de  la Chine pour celle du Japon. Pour lui, la première solution serait de creuser la nouvelle voie en construction. Ce qui n’est pas possible. C’est ainsi que les techniciens ont dû creuser depuis le poste de Erevan jusqu’à l’Ambassade des Pays-Bas. Puis, ils ont creusé et remplacé ce qu’il faut le long des postes de Erevan, de 3S, du nouveau poste construit pour le compte du boulevard de la Marina et de deux autres endroits. Il a ensuite rassuré que depuis la journée du samedi, l’énergie électrique est rétablie dans la zone aéroportuaire. Aussi, a-t-il précisé que pour prévenir d’éventuelles pannes, la Sbee procède au remplacement de tous les câbles le long du boulevard de la Marina. Et ce, déjà à partir de ce jour, lundi 29 juin 2020. Aussi, invité sur la chaine de la télévision nationale dans le journal de 20h d’hier dimanche, le directeur général de la Sbee, Jacques Paradis a-t-il présenté ses excuses pour les désagréments causés aux populations. Il n’a pas manqué de rassurer sa clientèle des mesures préventives prises pour parer d’autres éventuelles pannes, avant de conclure sur son projet de modernisation des lignes de la société béninoise d’énergie électrique.

Gilles G. Gnimadi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici