Après sa brillante élection de façon unanime le jeudi 28 mai 2020, le Maire Bruno Melagbechi Fangnigbe a officiellement pris les rênes de la commune de Djakotomey dans une ambiance conviviale, chaleureuse et surtout sobre. L’événement a eu lieu ce jeudi 4 juin 2020 dans la salle de conférences de la mairie en présence des anciens et nouveaux conseillers de Djakotomey et Aplahoué et de la délégation conduite par le préfet Christophe Mègbédji.

L’homme qu’il faut à la place qu’il faut pour le moment étant Bruno Melagbechi Fangnigbe, nouveau Maire de la commune de Djakotomey pour conduire le conseil Communal, 4ème mandature de la décentralisation au Bénin, alors l’attente tant attendue est au rendez-vous. Pour qui connaît l’homme déjà imbu dans le social depuis plusieurs décennies, il n’est plus un secret de douter un instant en matière des résultats de la mission que doit accomplir le nouveau conseil communal qu’il va présider pendant 6 ans. En effet, le peu d’amis, enfants, proches, autorités et autres portant des masques et distancés d’un mètre au moins, ayant effectué le déplacement sont juste venus apporter une touche particulière aux nombreux défis qu’a promis réaliser le nouvel homme fort de la cité de Djakotomey. Ainsi, dans son discours bilan, Kokou Dandji, le maire sortant, après avoir remercié les uns et les autres pour les divers soutiens au cours de sa gestion en douze mois et  adressé ses vives félicitations au maire entrant tout en mentionnant l’engagement au service de la commune qui l’a hissé à ce rang, a présenté un bilan élogieux lié à l’instauration de la cohésion sociale, l’amélioration des prestations de l’administration communale et des ressources…Étant donné les défis à relever ne sont pas terminés, il a invité son successeur à avoir un regard bienveillant sur les aspects tels la consolidation des acquis relevés durant les mandats précédents, le renforcement des organes infra-communaux,  la réalisation d’une étude prospective d’identification de ressources de subsistance aux carrières de sables et graviers, principales ressources pourvoyeuses de la commune et autres. Bruno Melagbechi Fangnigbe, le maire entrant, drapé dans un basin tout blanc avec un képi blanc-noir sur la tête, a déclaré que ce jour est un jour mémorable pour lui car Dieu a permis que la lutte pour le contrôle de la mairie de Djakotomey pendant des décennies a été une réalité grâce à Dieu, au soutien sans faille du Président Bruno Amoussou et la couche juvénile qui a cru en lui. Ne pouvant tout faire, il a invité ses pairs honorables conseillers à se mettre à jamais à ses côtés dans un élan de solidarité pour faire face aux défis de développement de la commune de Djakotomey.  » Même si les défis sont nombreux, je me permets de citer quelques-uns à savoir : l’équipement des centres de santé en ressources humaines et matérielles, construction des salles de cours dans les écoles, encouragement des enseignants pour un meilleur rendement, initiation des formations de recyclage à l’endroit du personnel administratif, continuer les travaux de lotissement pour le bonheur des populations », a-t-il ajouté avant d’inviter les travailleurs de la mairie à faire le travail dans les règles de l’art.N’étant pas allé au travers de ce qu’a prévu le législateur, le préfet, Christophe Mègbédji, a remercié l’ensemble des conseillers communaux de Djakotomey pour la leçon de vie donnée aux communes sœurs où des tiraillements se sont observés. L’événement a pris fin par la signature du procès verbal de passation de charges et le port d’écharpe.

Alphonse Koï, (Coll. Mono-Couffo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici