La salle de délibération de la mairie d’Aplahoué a été le théâtre, de la passation de charges entre les maires sortant et entrant de la commune d’Aplahoué, ce Lundi 08 juin 2020 après celle manquée du jeudi 04 juin 2020. Ousséna Adamou cède le fauteuil à Maxime Allossogbé, élu par 15 conseillers contre 14, qui a dévoilé ses ambitions pour la quatrième mandature. C’était en présence des élus communaux, amis, parents et invités, qu’il est renvoyé dans ces nouvelles fonctions.

Après avoir passé 69 jours à la tête de la mairie d’Aplahoué, Ousséna Adamou, maire sortant dans son discours, a invité le nouveau conseil à taire les querelles politiques et enterrer la hache de guerre pour le développement de leur commune. Pour elle, il est temps de prendre un envol pour le rayonnement de la ville d’Aplahoué. Elle n’a pas manqué de revenir sur le rendez-vous manqué de la passation de charges au maire entrant le jeudi dernier en présentant ses excuses à toute la population. Dotée d’une grande humilité, elle s’attache aux valeurs de développement et reste disponible pour sa contribution au profit de la commune. Espérons que son successeur prenne en compte ses doléances. Très heureux, le nouvel édile de la mairie d’Aplahoué étale ses grands projets. Il faut repositionner la commune d’Aplahoué sur l’orbite à travers le Pdc 4e génération. Pour lui, il est temps de passer les intrigues politiciennes en pensant au développement. Il pense instaurer le dialogue pour le règlement des conflits et invite les services déconcentrés sous sa tutelle à la reddition de comptes généralisée. Dans son cahier de charges, il faut renforcer la sécurité des personnes et des biens dans la commune en optant pour le développement de l’économie locale à travers l’agriculture. Rappelons qu’Aplahoué, Chef lieu du département, doit impérativement prendre son envol dans la solidarité pour le bonheur de ces filles et fils.

Hilbert EDAH (Coll. Couffo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici