Élu sous la bannière de l’Union Progressiste pour les élections communales et municipales du 17 mai 2020, Rigobert Tozo, reconduit à la tête de Toviklin, est investi pour conduire à nouveau les destinées de la commune pour les six ans à venir, le mardi 09 Juin 2020, dans la salle de réunion de la mairie. L’occasion pour lui de présenter le bilan de la mandature passée puis étaler les défis majeurs de la nouvelle. C’était en présence des autorités politico-administratives, sages, notables, amis et invités.

Après l’installation du conseil communal le 29 mai 2020, puis la désignation du Maire, des adjoints et des chefs d’arrondissement de la commune de Toviklin le samedi 06 Juin  2020 par le parti Up, l’exécutif pouvant conduire les destinées de la commune a été renvoyé dans ses fonctions respectives, hier, mardi 09 Juin 2020. Les autorités du parti majoritaire ont renouvelé leur confiance à Rigobert Tozo, maire sortant, de rempiler. C’est l’occasion pour lui, de rendre compte des actions menées pendant les 5 ans passés. Grâce à sa détermination, ils ont mobilisé des ressources à la base, auprès des partenaires de la coopération décentralisée et au niveau de l’Etat central à travers le Fadec avant d’y parvenir. Ces ressources  ont permis la réalisation d’importants projets de construction d’infrastructures socio-communautaires, économiques, de transport, de protection de l’environnement et de l’administration communale. Outre ce bilan, il est revenu sur les grands défis qu’il pense relever avec la nouvelle équipe. Pour la jeunesse et les sports, promouvoir l’entreprenariat des jeunes à travers la formation, l’insertion et l’accompagnement; assurer l’organisation régulière des compétitions sportives, artistiques et culturelles dans la commune etc..; pour la promotion de l’économie locale, élargir le marché et le renforcer en infrastructures marchandes; installer des unités de transformations des produits agricoles notamment celle de production de jus d’orange et la purée de tomate; pour la sécurité foncière, réaliser les opérations de lotissement; immatriculer les domaines publics de la commune; pour l’aménagement urbain, aménager les artères principales via la construction des caniveaux et le pavage des voies; renforcer l’éclairage public et l’extension du réseau soneb; pour la promotion du tourisme et la culture, valoriser les rythmes musicaux traditionnels à travers l’organisation des festivals; promouvoir l’organisation d’une fête identitaire de la commune; pour la sauvegarde de l’environnement, mettre en place un système adéquat de gestion des déchets solides ménagers; pour la protection sociale, appuyer les personnes vulnérables notamment les enfants orphelins, les femmes et les handicapés; pour l’administration communale, former le personnel communal et les élus communaux puis construire l’ hôtel de ville de la mairie de Toviklin. Mais pour y parvenir, les querelles de personnes doivent laisser place aux réflexions sur les actions innovantes devant contribuer à sortir nos populations de la précarité et du sous-développement, dixit le Maire. Il invite, par ailleurs, à l’union sacrée malgré les diversités. Rappelons que le Premier Adjoint au Maire(Pam) est un trentenaire, Théophile Sotodji et le Deuxième Adjoint au Maire (Dam) est Kokouvi Bokouè. Notons que l’ambiance qui prévalait dans l’enceinte a témoigné de la joie des populations pour le choix porté sur ce trio notamment le Maire.

Hilbert EDAH (Coll. Couffo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici