Le président de la République du Bénin, Patrice Talon est allé visiter les chantiers de construction des marchés urbains de Cotonou hier, mardi 03 octobre 2020. Il était satisfait de l’évolution des travaux.

Marchés de  PK3, d’Aïdjedo, de Wologuèdè et de Mènontin. Ces marchés urbains en construction dans la ville de Cotonou ont reçu la visite du Chef de l’Etat. Habillé d’une tenue de combat, Patrice Talon a d’abord visité le marché de Ganhi avant de se rendre sur les chantiers. Il a été séduit par le niveau d’avancement des travaux qui le rassure que d’ici peu, les femmes peuvent renouer de plus belle avec leur activité. Et ce, dans un espace propre et attrayant. Dans l’ensemble, le Chef de l’État est satisfait de l’évolution des travaux. Le Chef de l’Etat était accompagné des ministres du cadre de vie et du commerce, de la Directrice de l’Agence du cadre de vie, du Directeur Général de la Sogema, du Préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral et du deuxième Adjoint au Maire de la ville de Cotonou. Il urge de signaler que les travaux lancés le jeudi 12 décembre 2019, font partie du vaste projet de construction de 35 marchés urbains et régionaux que comporte le Programme d’Actions du Gouvernement. Ce sont des marchés modernes. Certains sont de type R+1 et d’autres de plain-pied, comportent des places plus confortables avec des capacités d’accueil doublées, des espaces de vente bien aménagés, des garderies, des infirmeries, des salles de réunion, des toilettes, une zone technique pour gérer les déchets, des parkings et d’autres commodités. Egalement des travaux d’assainissement sont prévus pour mettre fin au phénomène d’inondation pendant les saisons pluvieuses afin de soulager les peines des usagers de ces différents marchés. A en croire le ministre, José Tonato, le président Patrice Talon  a pu se rendre compte lui-même que les chantiers évoluent très bien après la visite de 4 des 9 marchés en construction dans la ville de Cotonou et a positivement apprécié l’état d’avancement des travaux. Pour lui, le petit retard est dû à la fermeture des frontières avec le Nigéria et la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus. La Ministre de l’industrie et du commerce, Mme Shadiya Alimatou Assouman a rassuré les femmes des marchés, de la finition dans les délais des travaux pour l’amélioration des conditions d’exercice de leurs activités. A noter que la construction des marchés relève de la compétence des mairies. Mais le gouvernement a pris l’engagement de les réaliser.

Gilles G. Gnimadi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici