Dans le cadre de l’organisation et la bonne tenue de la présidentielle, l’Organisation des Nations-Unies a dépêché un émissaire au Bénin. Il s’agit du représentant spécial de l’Onu pour l’Afrique et le Sahel M. Mohamed Ibn Chambas. En effet, dans la journée d’hier, 9 février 2021, il a été reçu en audience par le président de la Cour constitutionnelle Joseph Fifamè Djogbénou. Selon nos sources concordantes, les deux personnalités ont échangé sur les questions spécifiquement liées à l’organisation de la prochaine présidentielle. A en croire l’hôte de la Cour constitutionnelle, cette rencontre s’avère importante à cette veille d’une élection cruciale, et ceci surtout en raison du rôle stratégique que joue son institution. Il a déclaré au sortir de son  audience que  pour les Nations-Unies, ils travaillent pour la prévention des conflits. « Nous espérons que tout va se dérouler dans la paix, dans la crédibilité et dans la transparence. », a dit Mohamed Ibn Chambas avant de renchérir qu’il a eu des échanges fructueux avec le président Joseph Fifamè Djogbénou. Après cette étape,  l’envoyé de l’Onu a eu une séance avec certains responsables de la classe politique béninoise. Au cours des discussions, ils ont également abordé les questions relatives à la présidentielle de 2021. Mohamed Ibn Chambas a invité les partis politiques  à privilégier le dialogue quelles que soient les circonstances en cette période électorale. Il faut noter que les partis rencontrés sont constitués  de ceux de la mouvance.  Il s’agit du Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin), du Bloc républicain (Br), de l’Union progressiste (Up) et de l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn).

J-M H.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici