Annoncé par le Chef de l’Etat, Patrice Talon, dans son message à la nation le 31 juillet 2019, le Programme présidentiel d’insertion des jeunes dans l’emploi (Psie) a pris corps depuis ce lundi 15 juin. Ce programme sortira du chômage ambiant 8 000 jeunes professionnels d’ici 2024 avec des rémunérations à la hauteur des diplômes requis.

C’est parti pour la réduction considérable du taux de chômage au Bénin. Le gouvernement de la Rupture tient ainsi à une promesse électorale qui marque un record jamais également au Bénin. Progressivement, le Programme présidentiel d’insertion des jeunes dans l’emploi (Psie) conçu à cet effet compte récupérer 8 000 jeunes professionnels  du chômage et de l’oisiveté. Ainsi, chaque année, ils seront 2000 à être insérés dans des entreprises privées et Publiques et seront à la charge du gouvernement de la Rupture. Et ce, pour un contrat d’un an renouvelable une fois avec possibilité d’être définitivement recruté si la performance y est. Avec un montant d’environ 38 milliards de Fcfa, l’exécutif prend entièrement en charge la première année et à la 2e année, l’entreprise bénéficiaire supporte le salaire laissant les charges sociales à l’Etat. Ce qui constitue un gain pour les entreprises privées implantées au Bénin et une véritable chance pour les candidats qui acquièrent des expériences même s’ils ne parvenaient pas à se faire recruter au bout des 2 années.

De bons salaires

Contrairement à ce qu’attendaient certains observateurs, le gouvernement apporte le capital pour les jeunes qu’ils désirent vraiment entreprendre. Puisqu’ils peuvent faire des économies vue la hauteur des rémunérations. En effet, ceux qui seront recrutés sur le niveau du bac Professionnel, seront payés à 100 000 f cfa le mois. Alors que les titulaires d’un Bac+2 percevront à la fin de chaque mois 150 000 Fcfa. Ceux détenant les diplômes de Bac+4 et Bac+5 auront respectivement 175 000Fcfa et 250 000 Fcfa après chaque 30 jour de travail. L’engagement a été pris lundi dernier devant des représentants des différentes organisations patronales du privé comme du public. Les candidats doivent être des diplômés des branches professionnels comme suit : Génie civil et travaux publics ; Agro-industries et transformation de produits agricoles ; procédés industriels et autres industries (Chimie, textile, bois, mécanique, etc.) ; énergie; hygiène et assainissement, nettoyage et services d’entretien; hôtellerie-restauration tourisme, transports et logistique, Banque et Finance (services financiers décentralisés) ; Tics multimédia et services informatiques ; commerce et distribution; comptabilité-gestion ; administration-droit-ressources humaines ; Economie-statistiques-planification; et secrétariat-assistance de direction. A noter que le Programme présidentiel d’insertion des jeunes dans l’emploi  est coordonné par la direction générale de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (Anpe). Ce programme est accessible en ligne sur toute l’étendue du territoire national au www.psie.bj

Gilles G. Gnimadi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici