L’Ong Amis de l’Afrique Francophone-Bénin (Amaf-Bénin) a entamé depuis le lundi 22 mars 2021 et jusqu’au 15 avril 2021, la phase B du projet « Appui au Système Educatif du Bénin par le Renforcement des Capacités des Enseignants du Primaire» consacrée au renforcement des capacités de 80 instituteurs de la maternelle et du primaire. Cette initiative  est soutenue financièrement par  la Direction de Développement et de la Coopération Suisse (Ddc), à travers le Bureau de la Coopération Suisse au Bénin et de l’appui technique et financier de la Fondation pour la Coopération Pédagogique en Afrique (Fondation Cpa). Le lancement officiel a eu lieu le lundi 29 mars 2021 à Djakotomey. 

L’Amaf-Bénin Ong est désormais dans l’opérationnalisation de la phase B du projet “Appui au Système Educatif du Bénin par le Renforcement des Capacités des Enseignants du Primaire » appuyé  financièrement par  la Direction de Développement et de la Coopération Suisse (Ddc), à travers le Bureau de la Coopération Suisse au Bénin et de l’appui technique et financier de la Fondation pour la Coopération Pédagogique en Afrique (Fondation Cpa). En effet, ce projet a été initié par l’Amaf Bénin Ong pour promouvoir l’éducation de qualité pour tous et contribuer à  l’atteinte de l’Objectif 4 du Développement Durable (Odd) au Bénin. Lancée officiellement le jeudi 02 août 2018 à Porto-Novo, l’initiative est mise en œuvre   en  collaboration avec la Fondation pour la Coopération Pédagogique en Afrique (Fondation Cpa). A travers celle-ci,  l’Amaf-Bénin Ong assure la formation continue des enseignants du maternel et du primaire.  Elle outille les enseignants du maternel et du primaire de Djakotomey pour assurer une éducation de qualité aux enfants à travers la formation qualifiée d’enseignants et promouvoir l’approche « pédagogie active » pour l’atteinte des objectifs de l’éducation de qualité pour tous (Ept) au Bénin, dans le cadre de la réalisation de l’Agenda 2030.  La présente formation qui a débuté le lundi 22 avril  et qui  dure environ 3 semaines, entre dans le cadre de la phase B du stage de formation des instituteurs de la maternelle et du primaire. La cérémonie officielle qui a consacré le lancement  de la  phase B du projet  a connu la présence du représentant de la première autorité de la Commune de Djakotomey et du Chef de la Région Pédagogique N°22. Pour raison de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), la délégation de la Fondation pour la Coopération Pédagogique en Afrique (Fondation Cpa) n’a pas pu se déplacer.  Dans son mot, le Directeur Exécutif de l’Ong Amaf-Bénin, Fataï Aïna a fait savoir à l’assistance que les bénéficiaires finaux du projet sont les enfants qui constituent non seulement le maillon faible, mais aussi l’espoir pour la nation tout entière. « Cette phase de stage de formation qui démarre ce jour est l’aboutissement d’un long processus pour contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation au Bénin. Nos enfants ont besoin d’une éducation de qualité. Mais cela ne serait possible si le système et le contenu d’encadrement ne sont pas performants. Il faut donc améliorer le contenu et la méthode d’encadrement, les soutenir et promouvoir leur efficacité par l’intermédiaire du renforcement de capacités », a-t-il ajouté avant de remercier les  partenaires financiers du projet, la Direction de Développement et de la Coopération Suisse (Ddc) et la Fondation pour la Coopération Pédagogique en Afrique (Fondation Cpa) pour leur appui technique et financier pour ce stage de formation 2019 et 2020, mais reporté pour 2021 pour raison de la situation sanitaire de Covid-19 qui a bouleversé toute l’année 2020. A son tour, le Représentant des inspecteurs d’enseignements et conseillers pédagogiques, Mr Emmanuel Salami, qui est revenu sur l’état des lieux du système éducatif du Bénin, n’a pas  manqué de revenir sur l’état de la dégradation du système éducatif du Bénin.  A l’instar du Chef de la Région Pédagogique (Crp) N°22 de Djakotomey, M. Augustin Yenou, il a salué l’engagement de l’Amaf-Bénin, de la Fondation Cpa et du Bureau de la Coopération Suisse au Bénin dans la résolution de ce problème. Il a rassuré les organisateurs de la disponibilité et l’implication de ses collègues pour l’atteinte des objectifs du projet.Procédant à l’ouverture officielle du stage, le  représentant du Maire de la Commune de Djakotomey a au nom du Maire, remercié l’Ong Amaf et ses partenaires, la Fondation Cpa et le Bureau de la Coopération Suisse au Bénin pour avoir initié ce projet et porté leur choix sur la Commune de Djakotomey afin d’apporter une réponse durable à la crise qui secoue le système éducatif du Bénin.  Cette  initiative à ses dires,  s’inscrit dans la ligne du Programme d’Action du Gouvernement (Pag). Raison pour laquelle, il a, pour finir,  invité les enseignants à accorder tout leur intérêt aux connaissances qui leur seront dispensées à travers cette formation.

Junior Fatongbinougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici