Dans le cadre des activités du projet Beyond Walls au Bénin, l’artiste Saype a  séjourné du dimanche 28 février  au 06 mars à Ganvié. Dans un entretien, l’artiste dit sa satisfaction des rencontres eues dans cette cité lacustre qu’il trouve accueillante. A ses dires,  ses attentes ont été comblées à l’étape de Ganvié.

L’étape de Ganvié a été fructueuse dans la mise en œuvre du Projet Beyond Walls au Bénin. Des témoignages de l’artiste  Guillaume Legros alias Saype, le  projet et les valeurs qu’il défend ont été bien accueillis à Ganvié.  Pour l’artiste, c’est vraiment passionnant de voir les gens à Ganvié. Dans cette cité lacustre, lui et son équipe ont eu la chance de rencontrer les gens dans leurs familles et dans leur lieu de pêche activité principale de ce village.   « J’ai un souvenir incroyable de nos passages à Ganvié. Mes attentes sont complément comblées. C’est un village vraiment authentique qui a l’impression que la vie est telle qu’elle est depuis des années. J’ai  eu un accueil au top, des échanges avec les enfants de l’école. J’ai eu la chance d’échanger avec beaucoup de gens. Nous avons vraiment vécu avec eux. Ce qui nous a permis de pénétrer dans l’idée des habitants.  Les gens ont une bonne image de notre passage à Ganvié. Nous sommes convaincus de ce que ces populations seront désormais un relai par rapport aux valeurs que notre projet défend.  On a rencontré beaucoup de gens et on  a peint quatre œuvres. Nous avons été dans les familles », confie-t-il. Pour l’artiste, le Bénin a été aussi marqué par l’histoire sombre de l’esclavage et justement. Raison pour laquelle, de son séjour au Bénin l’artiste essaye de  repasser sur les traces de son histoire. A Ganvié, où il y a eu, le lundi 1er mars 2021,  le lancement du Projet Beyond Walls au Bénin en présence des autorités du Ministère de la culture et du tourisme mais également celles de la commune de Sô Ava, l’occasion a été donnée aux populations de faire découvrir l’ampleur de ce projet artistique international mais aussi pour impliquer les populations. Après Ganvié, l’artiste et son équipe se sont déplacés à la  Porte du non-retour à Ouidah,  et à Abouta route des pèches en allant vers Cotonou, pour mettre la touche finale. A la fin, de son séjour au Bénin, il est prévu, le jeudi 11 mars 2021, une conférence de presse à la Mairie de Sô-Ava pour dévoiler les images finales qui étaient pour la plupart vues par drone à la presse nationale et internationale pour faire rayonner le pays.

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici