En prélude à la création d’une plateforme de collaboration entre entreprises du secteur- centres de formation – Ministère de l’Energie, le Ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou a organisé le vendredi 24 septembre 2021, une séance avec les responsables d’entreprises du secteur de l’énergie et ceux des centres de formation des acteurs du sous-secteur de l’énergie électrique. C’était dans la salle de conférence dudit ministère et ceci dans le respect strict des mesures barrières contre la Covid-19 avec obligation de pass vaccinal.

Victorin Fassinou

La  création d’une plateforme de collaboration entre Entreprises du secteur-Centres de formation – Ministère de l’Energie. Telle est une autre innovation à mettre à l’actif du Ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou pour le bien des jeunes en formation dans le secteur de l’énergie et la pérennisation des ouvrages réalisés dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’action du Gouvernement (Pag).Cette initiative entend  contribuer au renforcement des capacités et à offrir  l’emploi et  les  opportunités aux jeunes qui se forment dans le secteur de l’énergie électrique. Cette plateforme permettra également d’assurer et de garantir l’exploitation, la maintenance et la pérennité des nombreux ouvrages réalisés ou en cours de réalisation dans le  secteur et qui se révèle incontestablement davantage dans le pays. La  rencontre du vendredi dernier, a permis de noter l’intérêt de tous les centres de formation par rapport à l’idée de la mise en place d’une telle plateforme de collaboration. A cette séance, les participants ont eu à poser les  soubassements pour la création de cette initiative qui va augmenter les compétences des hommes et des femmes au profit des nombreux projets du Gouvernement dans le secteur.

Déjà, un écho favorable …

Des interventions de tous les participants, le besoin d’une telle plateforme  s’était ressenti.  L’initiative a eu un écho favorable aux près de tous les responsables d’entreprises du secteur de l’énergie et des centres de formation des acteurs   de l’énergie électrique présents. « C’est une occasion rêvée. J’étais venu dans un esprit de Écoles – Entreprises, je garde désormais la trilogie Écoles – Entreprises – Autorité de tutelle. C’est dire que c’est très intéressant » a témoigné le prof Macaire Agbomahena, CD/ Epac / Uac. A l’instar de M. Éphrem de-Souza représentant le lycée technique Coulibaly, tous les responsables d’entreprises du secteur de l’énergie et ceux des centres de formation des acteurs du sous-secteur de l’énergie électrique participants à la séance ont exprimé leur  joie et satisfaction de participer à cette séance. Pour eux, cette plateforme est une belle initiative qui  a d’office leur accord et accompagnement.

Un outil aux nobles ambitions !

Dans son mot, le  Ministre Houssou, a indiqué qu’il se passe quelque chose d’extraordinaire dans le secteur de l’énergie au Bénin et qui a besoin de l’ensemble des acteurs pour amplifier cette dynamique apportée par le Gouvernement et surtout voulue par le Président  PatriceTalon. Le réseau haute tension  réalisé au Bénin en 56 ans est de  1073 km. En  quatre ans, seulement, ce réseau a connu un accroissement de plus de 70% avec des technologies nouvelles qui doivent être connues des centres de formation et des jeunes en formation. Cette plateforme donnera l’occasion de l’intégration des centres de formations dans la réalité du terrain, a expliqué le Ministre Houssou. « … les opportunités sont nombreuses, on se s’en doute même pas encore du contour de tout ce dont nous aurons besoin. Nous avons parlé de la salle des marchés, ils auront besoin des côtiers, qui sont des métiers nouveaux sui n’ont de sens encore aujourd’hui à personne. …Le numérique, la digitalisation prendront toutes leur place dans l’exploitation  et la maintenance plus que jamais. Nous devons saisir cette opportunité pour que cela nous propulse pour être un pays à montrer en exemple dans le secteur de l’énergie. Le champ des métiers est énorme, le besoin est plus que potentiellement là. Il faut que chacun de nous déterre d’autres qui n’ont pas pris part à la rencontre pour que nous atteignions la masse critique qui nous permet de faire en sorte que  les compétences dont on a besoin aujourd’hui, demain et après-demain soient au rendez-vous », a laissé entendre le Ministre Houssou. « Le secteur de l’énergie électrique est  véritablement un secteur d’avenir. Le Bénin a besoin de compétences et aussi de talents. Je souhaiterais que vous fassiez partie de cette nouvelle dynamique  dans le pays », s’est-il adressé aux responsables d’entreprises du secteur de l’énergie et ceux des centres de formation des acteurs du sous-secteur de l’énergie électrique. Pour montrer sa bonne volonté à accompagner l’initiative de la plateforme, le ministre a annoncé pour le compte de la prochaine  réunion mensuelle  de pilotage du projet Vincila participation de l’Epac comme personne ressource. Mentionnons que les travaux de la séance, ont accouché d’un comité. Cette équipe va  produire d’ici deux semaines, un plan d’action qui  permettra d’opérationnaliser  la  décision de mise en place de la plateforme prise par tous les acteurs présents au cours de la séance. Tous les membres de la Plateforme vont se revoir  dans un mois pour la suite des échanges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici