Le 20 octobre 2021, plusieurs acteurs dont les membres de la plateforme électorale des Osc coordonnée du Bénin par Wanep-Bénin, les partenaires techniques et financiers de même que les acteurs politiques, se sont réunis à l’hôtel golden tulip pour passer au peigne fin le projet Emam.

Boniface Kabla

« Electoral violence Monitoring, Analysis And Mitigation (Emam) », c’est le nom de ce vaste projet régional de Wanep régional qui vise à limiter les risques de violences électorales dans certains pays de la sous-région.  Sur onze (11) États membres de la Cedeao ciblés par ce projet, dix( 10) ont déjà bénéficié de renforcement de capacités et de préparation accrue ayant permis de contribuer à prévenir des conflits électoraux violents.  Au Bénin, c’est la plateforme électorale des Osc, coordonnée par Wanep-Bénin qui a assuré la mise en œuvre de ce projet avec l’appui financier de l’Union Européenne (Ue) bureau de Dakar.  « Partager, avec tous les acteurs majeurs impliqués dans l’organisation de la présidentielle de 2021, les résultats du projet Emam ; Identifier les impacts, les limites et les défis rencontrés ainsi que les leçons tirées dans l’exécution des activités ; Faire les recommandations spécifiques nécessaires à l’amélioration de la prochaine génération de projet Emam en Afrique de l’Ouest pour la maximisation des impacts ». Ce sont entre autres objectifs spécifiques qui ont servi de fil conducteur pour les participants à cet atelier.   Si pour les participants, la pertinence de ce projet n’est nullement à remettre en cause vu les résultats satisfaisants obtenus, il n’en demeure pas moins que pour eux, il y a nécessité de revoir certains aspects de sa mise en œuvre pour plus d’efficacité.  Ces aspects touchent entre autres le délai de démarrage de la mise en œuvre du projet.  Le délai souhaité est d’au moins douze (12)) mois avant les élections. Cet atelier a aussi permis à la plateforme électorale des Osc du Bénin de réfléchir sur sa stratégie de collaboration entre les parties prenantes des élections notamment les partis politiques et les institutions étatiques en charge de l’organisation des élections. En prélude à cet atelier, le 19 octobre 2021, une réunion de débriefing final de Emam-Bénin par le groupe de travail s’est tenue à Cotonou. Ce fut un cadre qui a favorisé une mini-évaluation de la stratégie de réponse adoptée par le ‘’groupe des experts Emam’’ et le ‘’Groupe National de Réponse électorale’’ dans la mise en œuvre du projet au Bénin afin de recueillir des orientations pour des interventions futures. En somme, Emam est un projet globalement satisfaisant avec des résultats obtenus grâce à son dispositif basé fondamentalement sur la prévention.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici