Il a été lancé le  mercredi 15 décembre 2021,  à la maison des jeunes du village de Pénélan, une formation à l’intention des femmes et filles de trois villages de la commune de Bassila. Cette formation organisée par l’Ong Amis de l’Afrique Francophone- Bénin (Amaf-Bénin), dans le cadre du projet « Renforcer la Justice Sociale pour les Femmes Rurales de Bassila », est  prévue pour une durée de deux jours dans chaque village. Elle vise à permettre aux femmes et aux filles des trois villages ciblés, de connaître et de revendiquer leurs droits leur permettant d’accéder à la propriété foncière autant que les hommes et de réclamer leurs places dans les instances locales de gouvernance des terres.

Junior Fatongninougbo

Promouvoir l’égalité des sexes, les droits sociaux et l’autonomisation économique des femmes et des filles rurales des villages de Kodowari, de Pénélan et de Pénéssoulou, l’accès à la terre et la justice environnementale. Tel est le but que vise cette formation de l’Amaf Bénin Ong, Ce renforcement des capacités s’inscrit dans le cadre du projet « Renforcer la Justice Sociale pour les Femmes Rurales de Bassila », réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada agissant par l’entremise d’Affaires mondiales Canada, Fonds Réactif permanent/ Projet Vlf Bénin. L’objectif visé par l’Amaf Bénin est de renforcer le pouvoir et la participation des femmes et des filles autochtones et rurales à la gestion et à la gouvernance des forêts, leur accès à la terre et promouvoir leurs droits et l’égalité des sexes dans les politiques forestières et locales. Prévue pour une durée de deux jours dans chaque village, la formation a démarré dans le village de Pénélan. Le lancement de formation a connu la présence des femmes rurales bénéficiaires, des sages et du Chef du village de Pénélan. Dans son mot, le Directeur Exécutif de l’Amaf Bénin Ong M. Fataï Aïna,  a rappelé les objectifs du projet. Il a par la suite remercié les autorités locales présentes et les sages pour leur engagement à la cause sociale et environnementale. Il a par ailleurs témoigné la gratitude de son équipe au  gouvernement du Canada pour son appui financier et invité les bénéficiaires à plus d’engagement et détermination pour renforcer leurs capacités afin d’améliorer leur résilience sociale pour un développement local inclusif et durable. A sa suite, la Chargée du projet Mme Sênako Viviane Tonegnikes a rappelé   le processus de la soumission du dossier du projet et les différentes consultations menées.  A son tour, le Chef du village de Pénélan M. Mamouda Magazi, a  adressé ses remerciements à Amaf-Bénin Ong et son partenaire, le gouvernement du Canada, pour avoir initié ce projet intéressant qui traite un sujet qui ne manque d’attention au Conseil Local et Communal de Pénélan et de Bassila en général. Le Chef du village de Pénélan a affirmé que l’inégalité entre les sexes en matière d’accès à la terre est une réalité dans la Commune de Bassila comme dans la plupart des Communes du Bénin. Raison pour laquelle, il encourage Amaf-Bénin à travailler dans ce sens afin que les textes existant en la matière puissent être appliqués pour le bonheur des femmes et des filles. Il a promis relayer l’information auprès du Conseil Communal de Bassila et prodigué de sages conseils aux femmes et filles bénéficiaires. Mentionnons qu’après le village de Pénélan, les sessions de formation se poursuivront dans les villages de Pénéssoulou et de Kodowari.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici