Les actions en faveur des enfants dans le département du Borgou se consolident davantage. Au détour d’une visite de terrain effectuée le 15 février 2021, par les responsables du  Programme alimentaire mondiale (Pam), de l’Unicef et de l’Ambassade des Pays-Bas au Bénin ont réitéré leur engagement au préfet du département du Borgou à maintenir le cap pour plus d’actions au profit des enfants.

Le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé a de l’accompagnement  du Programme alimentaire mondial (Pam), de l’Unicef et de l’Ambassade des Pays-Bas au Bénin,  pour mieux travailler pour la protection  et la promotion des droits de l’enfant. C’est un engagement qui a été d’ailleurs renouvelé le 15 février dernier. En effet, l’autorité départementale n’a pas manqué de témoigner les fruits des actions de ces trois institutions.  « Grâce à votre accompagnement et aux efforts des différents acteurs à divers niveaux, nous avons pu enregistrer quelques améliorations », a dit Djibril Mama Cissé.  Un tête-à-tête de ce dernier avec ses hôtes, a permis  de passer en revue tout l’accompagnement de ces structures dans son département. C’est une occasion qui est la marque du renforcement de cet appui pour plus de progrès au profit des enfants. « Nous avons vu votre engagement ; nous sommes très ravis de pouvoir travailler avec vous et de pouvoir changer la donne des indicateurs pour les enfants dans le département; nous voulons ici réitérer notre engagement », a affirmé la représentante de l’Unicef au Bénin, Djanabou Mahonde qui a ensuite  rassuré de ce que les actions vont s’aligner dans la continuité afin de changer la donne en ce qui concerne le mariage des enfants, la mendicité et le travail des enfants et tout ce qui empêche les enfants de pouvoir jouir de leur droit . Par ailleurs, il y a la nécessité de promouvoir une approche selon Djanabou Mahonde. Ceci consistera en la création de la synergie pour faciliter le travail qui est primordial pour l’Unicef, le Pam et l’Ambassade des Pays-Bas. Ce qui est surtout intéressant dans l’approche promue par le préfet du Borgou qu’ils appuient, c’est le caractère inclusif, à en croire l’Ambassadrice des Pays-Bas près le Bénin, To Tjoelker-Kleve. « Ce qui est très intéressant, c’est cette approche d’ensemble où chacun joue son jeu complémentaire à partir de sa propre position. Vous le faites avec les maires, les chefs religieux, les communautés, le secteur privé, les Organisations non gouvernementales, ndlr-, les institutions publiques », dira la diplomate. Il faut préciser que c’est cette approche que promeut le Pam dans la mise en œuvre du programme d’alimentation scolaire au Bénin. En plus du renforcement des capacités des petits producteurs, la poursuite du renforcement de l’implication des communautés dans les différents programmes pour la cause des enfants et du développement socioéconomique en général est l’une des priorités du Pam pour l’année 2021, d’après son représentant résident au Bénin, Guy Mesmin Adoua. En outre, le Programme alimentaire mondial apporte une touche particulière. Le préfet du Borgou a, à cet effet, reconnu l’apport spécifique de l’institution  dans le combat de la promotion des droits des enfants dans ce  département notamment, surtout sur l’aspect lié à la scolarisation d’un plus grand nombre de filles et leur maintien à l’école.  Un fait palpable : les cantines scolaires.  « En la matière, il y a les cantines scolaires qui permettent de travailler à maintenir les enfants dans les écoles et permettent de travailler à l’amélioration des résultats scolaires », a fait noter le préfet. Il n’entend pas baisser les bras au regard déjà des performances scolaires enregistrées aux derniers examens scolaires. Il a promis tout mettre en œuvre pour continuer la lutte sans faille. «  Il faut continuer la bataille parce que les phénomènes sont là têtus dans le département à cause d’un certain nombre de pesanteurs socioculturels, mais cela ne suffit pas pour entamer notre entrain à faire en sorte que les droits des enfants soient respectés », a affirmé  Djibril Mama Cissé. C’est encore un nouveau départ entre le préfet du Borgou, l’Ambassade des Pays-Bas, l’Unicef et le Pam pour la cause des enfants.

J.F

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici