Ils n’ont pas voulu rester muets des actions que le gouvernement mène depuis 5 ans dans leur localité. Eux, ce sont les filles et fils d’Okéo dans la commune de Savè qui dit toute leur ingratitude à l’endroit du président de la République. Ils ont retiré leur soutien au gouvernement de la Rupture. C’était le dimanche 12 décembre 2021 à l’Epp Centre d’Okéo.

J.F

C’était à travers une rencontre fraternelle de partage, d’échanges et de reconnaissances que les populations d’Okéo ont salué les efforts du président Patrice Talon. En effet, au nombre des actions du gouvernement qui ont séduit les populations, vient à point nommé le démarrage effectif du bitumage du tronçon Okéo-Savè. Ceci n’est pas sans l’accompagnement de cadres loyaux et déterminés à l’atteinte des objectifs du Pag. Dans son mot, le porte-parole de la délégation des cadres, M. Séraphin Hounvidé est séduit positivement par le pragmatisme du Chef de l’État, Patrice Talon et son sens d’écoute des populations ainsi que le leadership administratif, technique et politique de leur frère Jacques Ayadji. Ne pas reconnaître l’importance des actions envers leur localité serait bien un crime. C’est éviter cela que les hommes, femmes et jeunes d’Okéo ont spécialement invité leur frère Jacques Ayadji qui suit de bout en bout l’exécution dudit chantier pour le missionner officiellement de remercier le chef de l’État et surtout lui demander de faire le pont sur l’Okpara. En prenant la parole, lechef de l’arrondissement de l’Okpara, M. Gobou Bernard, a martelé que la population d’Okéo est très satisfaite de l’intérêt que le président Talon porte au développement d’Okéo à travers la concrétisation de ce bitumage. Il a indiqué que par le bitumage du tronçon Okéo-Savè, le President Talon a fait œuvre utile. Toujours dans la même optique, les populations d’Okéo ont fait d’une pierre deux coups pour réitérer leur ferme  soutien au Chef de l’État et à son gouvernement. Elles ont ensuite exhorté le premier magistrat du Bénin à continuer sur cette lancée en poursuivant jusqu’au bout le projet de bitumage avec l’érection du pont sur le fleuve Okpara, pour soulager leurs peines. Ce qu’a soutenue la représentante des femmes, madame Marie Soadé Obognonen disant que par la construction du pont sur l’Okpara à la hauteur d’Okéo, le gouvernement du président Talon honorerait la mémoire des disparus du naufrage qui a emporté plusieurs fils du village. Après avoir prié, Sa majesté Banlè, chef de terre d’Okéo a spécialement invité le Président de Moele-Bénin à porter à la connaissance du président Talon le vœu intime d’Okéo de voir réaliser le pont sur l’okpara ainsi que d’autres doléances majeures. Au nombre de celles-ci, on a l »ouverture des voies à l’intérieur du village, la réalisation d’ouvrages d’Adduction d’eau pour la fourniture en eau potable, l’électrification du village avec surtout la pose de lampadaires au bord de la voie en construction et à l’intérieur du village, ainsi que l’ouverture des voies comme Okeo-Sandéou-Kaboua, Sandéou -Alafi,Okeo -Akafia et Okeo-Monka-Djabata-Igbodja.

Dans son intervention, le président de Moele-Bénin, Jacques Ayadji a dit tout son remerciement à la population d’Okéo pour son soutien indéfectible au Chef de l’État. Il a promis de faire un compte-rendu fidèle à qui de droit. Rappelons qu’une forte mobilisation du parti Moele-Bénin a été notée à cette rencontre.