3 595 cas confirmés à la Pcr dont 3 290 guéris, 250 patients en cours de suivi dont 38 cas graves et cinq (5) décès enregistrés en 20 jours portant à 48 le nombre de pertes en vies humaines liées à cette pandémie au Bénin. Ainsi se présentent les chiffres liés à la Covid-19, enregistrés au Bénin à la date du 19 Janvier 2021.

Le Ministre de la santé Professeur Benjamin Hounkpatin a, dans  un communiqué fait le  point de la situation.  A ses dires, depuis quelques semaines, à l’instar des autres pays de la sous-région et du monde, le Bénin est confronté à une recrudescence du nombre de cas. Ainsi, depuis le 1er Janvier 2021, le nombre moyen de cas confirmés par jour a doublé passant de 8 à 17.  Cette situation est observée surtout dans les départements du Littoral, de l’Atlantique, de l’Ouémé et du Borgou sans pour autant épargner les autres départements. Ces cas graves et décès sont enregistrés surtout chez les sujets à risques (âge supérieur à 60 ans, diabète, hypertension artérielle, accident vasculaire cérébral, drépanocytose, obésité, asthme, autres maladies cardiovasculaires), ayant consulté tardivement. Ces décès surviennent malgré la qualité de la prise en charge.  Dans le même communiqué, le Ministre fait le rappel des mesures barrières arrêtées par le Gouvernement  pour maîtriser la situation épidémiologique actuelle. Il s’agit du  respect strict des mesures barrières à savoir le port systématique de masque, le lavage des mains à l’eau et savon ou la désinfection des mains avec la solution hydro-alcoolique et le respect de la distance de sécurité sanitaire d’au moins un (1) mètre,  du  dépistage et la mise sous traitement présomptif systématiques de tout cas suspect dans les formations sanitaires et les sites dédiés à cet effet sur toute l’étendue du territoire national ; de la  poursuite de l’application de la politique de mise à disposition des pharmacies, de chloroquine et de masques à prix subventionné en vue de favoriser leur accès à la population. Il a également fait cas de la  consultation précoce ou l’appel du 136 au moindre signe évocateur de la Covid-19 assimilable à des signes de grippe ou de paludisme (fièvre, toux, éternuement, rhume, diarrhée, perte du goût ou de l’odorat, difficultés respiratoires, …).   « La pandémie de la Covid-19 sévit toujours dans le monde en général et dans notre pays en particulier. L’apparition de ses variants qui se révèlent plus contagieux appelle à plus de vigilance encore.
Pour cela nous devons nous protéger et protéger les autres en respectant les mesures barrières à travers le port de masque, le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou l’utilisation de solution hydro-alcoolique, le maintien de la distance de sécurité sanitaire d’au moins un mètre entre personnes.Si vous présentez au moins l’un des symptômes de la Covid-19 (comme la toux, le rhume, la fièvre, les maux de tête, la perte du goût ou de la sensation d’odeur ) ou si vous ressentez de la grippe, allez-vous faire consulter immédiatement dans la structure de santé la plus proche. Il vous sera proposé un test de dépistage et un traitement présomptif à la chloroquine, tous gratuits conformément aux directives en vigueur au Bénin. Vous pouvez également appeler le numéro 136 pour avoir des orientations ou demander des informations. », Précise le Ministre  de la santé qui rappelle aux populations que la pandémie de la Covid-19 n’est pas terminée. Il appelle au respect des mesures barrières et insiste sur les dispositions pratiques à prendre en cas de signes liés  à la maladie.

Junior fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici