L’Association professionnelle des médiateurs du Bénin (Apmb) a organisé le vendredi 04 mars 2022, sa traditionnelle causerie-débat à l’intention de ses membres sur deux thématiques. Cette activité déroulée dans la salle de conférence du Camec, a permis de renforcer les capacités des membres afin qu’ils soient des  médiateurs doués.

Victorin Fassinou

« Rédaction d’un accord de médiation et son exécution » et « La pratique de la médiation en ligne », ce sont les deux thèmes développés à cette causerie-débat, cette activité inscrite dans le plan d’action de l’Association professionnelle des médiateurs du Bénin (Apmb). La première communication développée par la Médiatrice certifiée de l’Uemoa, spécialiste en passation des marchés publics  Mme Inès  Djahoui, a  abordé la  rédaction de l’accord. A ce niveau, la communicatrice  a rappelé d’abord qu’il a des préalables. Au nombre desquels, le mandat du médiateur, et la procédure de médiation qui ne démarrent que si le médiateur a été mandaté. Elle est revenue sur les différentes sortes de médiation, et les épates fondamentales de la médiation.  Elle a fait savoir que la médiation est l’une des meilleures procédures de règlement et elle a invité les médiateurs à beaucoup plus de professionnalisme suite à aider les parties à trouver de solutions. La deuxième communication développée par  Dr Karel Osiris Dogué a présenté l’intérêt de la médiation en ligne, les inquiétudes que cette forme de médiation suscite. Dans son développement, le communicateur a précisé que cette  forme de médiation respecte les principes de la médiation classique. Il est revenu sur les qualités que le médiateur en ligne doit avoir, les exemples de plateformes qui permettent de faire la médiation en ligne.  Ces deux communications ont apporté un de plus aux membres, ont confié les participants. A l’entame des travaux, le président de l’Association Dr Luc Martin Hounkanrin, a rappelé que cette causerie-débat de l’Association professionnelle des médiateurs du Bénin(Apmb) est un rendez-vous de donner et de recevoir. « N’est pas médiateur qui veut. Le mot est facile à prononcer mais  c’est très sérieux de porter ce titre. L’Association a pour vocation de promouvoir la médiation  et d’avoir les médiateurs formés et à la pointe », a-t-il dit avant de remercier le formateur, tous les membres du bureau. «C’est le Camec qui a formé ces médiateurs qui sont agréés auprès du Camec pour régler les litiges commerciaux. Le soutien de la structure pour ces causeries-débats est essentiellement logistique (salle). Nous travaillons la  main dans la main. Si nous ne renforçons pas les capacités de ces arbitres, nous ne pouvons pas avoir des accords de médiation et des sentences qui seront facilement exécutées. C’est pour éviter des contestations que nous contribuons à leur formation continue. », a fait savoir le Secrétaire à la formation de l’Apmb M. William Sourou, et Secrétaire permanent du Camec. Mentionnons que l’Association professionnelle des médiateurs du Bénin (Apmb), est un creuset qui regroupe les médiateurs certifiés de la Chambre internationale du commerce. Ces médiateurs sont formés à la médiation commerciale.