La maison des jeunes et de la culture de Klouékanmè a été pris d’assaut par les diverses couches sociales le mardi 15 juin 2021 pour assister au point à mi-parcours de la gestion du trio dirigeant du conseil communal de Klouékanmè, sous la houlette du Maire Dieudonné Coffi Gbedjekan. L’événement a connu la présence de tous les conseillers communaux et les deux chargés de mission du préfet Christophe Mègbédji.

Alphonse Koï, (Coll. Couffo)

Quand on est conscient de la responsabilité de la charge confiée à soi, de sa portée et surtout de sa vision, il est capital que l’on fasse le bilan par moment et recueillir les avis et appuis des uns et des autres pour pouvoir atteindre l’objectif commun escompté. Avec verve et arguments à l’appui, le Maire Dieudonné Coffi Gbedjekan a fait le point de sa gestion marquée par des avancées notables dans presque tous les domaines tels l’hygiène, l’assainissement, la santé, l’eau potable, l’électricité, l’éducation, les infrastructures de transport rural, d’équipements marchands, le lotissement/remembrement, l’agriculture et la mobilisation des ressources financières propres. L’objectif étant de passer d’une communauté rurale à une communauté urbaine, l’accent, dès ce début a été mis sur le lotissement et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle le processus est bien lancé et d’ici peu, l’iceberg fera surface au grand bonheur des mandants. Toujours dans ce sens, la mobilisation des ressources financières préoccupe le Maire Dieudonné Coffi Gbedjekan qui a invité les populations à se joindre à lui pour, non seulement lui pointer du doigt là où ça semble ne pas bien aller mais aussi et surtout faire des propositions subséquentes. « Nous sommes des devanciers et il faut que nous donnions le cheminement aux  populations et aussi leur faire le point des constats; les populations sont là et pour la veille permanente mais surtout pour nous accompagner dans la mobilisation des ressources financières parce que l’état central ne peut pas tout faire. », a déclaré le Maire. Étant donné que tout ne peut se faire en un an, l’autorité communale a fait savoir qu’elle est satisfaite de ce début et nourri d’espoir vu les nouvelles graines qui sont semées pour le bonheur de tous. Les efforts du gouvernement du Président Patrice Talon ont été salués par le Maire qui, connaissant le Chef de l’État pour le respect de sa parole, attend impatiemment les promesses du pourvoir central à Klouékanmè. Théophile Kpanon et Honoré Marius Guigui, chargés de mission et représentants du préfet Christophe Mégbèdj, ont apprécié l’événement exigé par les exigences réglementaires. Ceci a permis aux mandants de soumettre leurs doléances à leur dirigeant.L’adhésion à une telle initiative étant donc massive. Avec un tel record de réalisations en un an ajouté aux programmes en vu pour le reste du mandat, il est certain que Klouékanmè passe d’une communauté rurale à une communauté urbaine: le principal défi du Maire Dieudonné Coffi Gbedjekan. Attendant depuis l’opportunité de voir un jeune hissé à ce rang et que le moment est enfin arrivé, la couche juvénile s’est attachée au Programme de Développement Communal conduit par le Maire Dieudonné Coffi Gbedjekan et n’entend plus lâcher jusqu’à ce que Klouékanmè passe véritablement d’une communauté rurale à une communauté urbaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici