Quand les cœurs communiquent, l’écoute est parfaite, sans faille et les résultats attendus viennent à point nommé. L’invite des autorités étatiques, exceptionnellement le Président de la République à opérer une réforme au sein des mairies de sorte que les Secrétaires Généraux aient plus de pouvoirs décisionnels est devenue une réalité au grand bonheur des populations à l’issue de la rencontre avec les autorités communales, mardi 21 septembre 2021 au Palais des Congrès. Ce qui explique le souci du premier citoyen béninois, M. Patrice Talon à redonner une nouvelle vie à la décentralisation afin d’impulser le développement à la base. Une tête bien faite plutôt qu’une tête bien pleine, dit-on. C’est le constat fait, à l’analyse des pas, prises de décisions et propositions faites par Robert Sodovo.   L’actuel surveillant général adjoint chargé de la promotion première au ceg1 Lokossa, a un parcours riche en couleurs. Chargé de communication et de formation au niveau du parti BR à Dogbo lors des dernières élections communales dans cette commune , Robert Sodovo ne s’est arrêté en si bon chemin. Il a été plusieurs fois directeur de campagne de l’honorable David Gbahoungba et l’honorable Joselin Dégbey puis porte-parole de ABT dans le département du couffo en 2016. En 2005, il était candidat titulaire et tête de liste du parti Restauré l’Espoir de Candide Azannaï dans la 12 circonscription électorale. En 2002, il était élu conseiller communal sur une liste indépendante appelée à l’époque Eveil des Enfants de Dogbo (EED) et au final, deuxième adjoint au maire de la commune de Dogbo. Ce parcours riche d’expériences montre combien l’homme est aguerri et apporte plus de nouveautés.

BE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici