L’industrie de couture et de broderie de la fondation Olabodé vient de livrer sur le marché 47 spécialistes de la 3e et de la 4e promotion. C’était le vendredi 27 août à la mairie de Cotonou. La troisième adjointe au maire de la ville de Cotonou est la marraine des deux promotions.

Gilles G. Gnimadi

Discours,  animations culturelles, remise d’attestation, visite guidée des expositions… Ce sont les moments forts de la cérémonie de remise d’attestation aux apprenants de fin de formation de la 3e et de la 4e promotion de l’industrie de couture et de broderie de la fondation Olabodé. Au démarrage de ladite cérémonie, la marraine des deux promotions, Irène Bêhanzin a invité les bénéficiaires à cultiver des valeurs cardinales qui fondent la société. Elle a cité la ponctualité, la rigueur, l’intégrité et l’humilité, avant de rassurer les bénéficiaires qu’ils ne se sont pas trompés de chemin. Car, cette initiative de la fondation Olabodé participe à la vision du gouvernement contenue dans son programme d’action, selon la représentante de la ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Anice Gambari. « A vous les responsables de la fondation Olabodé, je vous présente ici, la reconnaissance du gouvernement », a-t-elle lancé. Elle a ensuite indiqué que son souhait  est que la fondation œuvre à étendre ces genres d’initiatives sur toute l’étendue du territoire national afin d’impacter plus de femmes et de jeunes. Pour Ibrahim Amoussa Olabodé, président de la fondation Olabodé, cette initiative entre dans le cadre de son projet de spécialisation des jeunes dans l’industrie de couture. Ce projet dénommé « Trace ta carrière avec ou sans le Bac» est un nouveau type de programme de développement des compétences techniques et managériales dans l’industrie de couture au sein de la jeunesse béninoise. Il a souhaité l’accompagnement du gouvernement et des partenaires afin de pérenniser ce projet à caractère social. Après la remise des attestations aux apprenants en fin de formation, le porte-parole, Abdou Rahman Idrissou a remercié, au nom des deux promotions, la Fondation Olabodé et son président, puis les formateurs pour leur volonté de partager avec eux leurs connaissances. Cette cérémonie a réuni un parterre de personnalités dont le représentant du directeur de l’artisanat, le représentant du directeur des enseignants secondaire, technique et de la formation professionnelle et des grands techniciens de la couture au Bénin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici