L’Agence nationale des soins de santé primaire au Bénin a reçu de l’organisation mondiale de la santé (Oms) un lot de matériels le mercredi 9 septembre 2020. Une aide qui intervient pour le renforcement de la surveillance des maladies notamment dans le cadre de la riposte à l’épidémie de polio dénudée de source vaccinale.

Deux ordinateurs offerts au comité national de coordination et de suivi de la riposte contre l’épidémie de polio dénudée de source vaccinale. Quatre-vingt-dix (90) smartphones mis à la disposition des communes et des zones sanitaires. Outre le renforcement de la coordination de la riposte contre l’épidémie de polio dénudée de source vaccinale, il fallait aussi digitaliser la collecte des informations sur le terrain afin de faire des analyses et prendre des décisions en temps réel. C’est dans ce cadre que s’inscrit ce don de matériel fait par l’Oms à l’Agence nationale des soins de santé primaire au Bénin pour plus de 11 millions 500 mille francs Cfa. Ces outils disposent d’un logiciel pour la surveillance au niveau périphérique, informe Dr Raoul Saïzonou. Intervenant au nom du représentant résident par intérim de l’Oms au Bénin, il indique que les informations que recueillent les agents sur le terrain seront directement insérées dans le logiciel et recueillies en même temps au niveau du Bureau régional de l’Oms. « Au fur et à mesure qu’ils vont sur le terrain, tout ce qu’ils constatent, on les a en temps réel dans un serveur et cela nous permet de faire une analyse et de pouvoir réagir par rapport aux problèmes », a expliqué Dr Saïzonou. Il invite les bénéficiaires à en faire une utilisation rationnelle et optimale afin que les résultats soient améliorés. Ce don vient à point nommé, selon le Directeur de la vaccination et de la logistique à l’Agence nationale des soins de santé primaire, Dr Landry Kaucley. « Pour renforcer la surveillance des maladies sur le terrain, il faut suivre les tendances pour vite prendre des décisions », affirme-t-il. Il plaide pour que les partenaires techniques et financiers continuent à soutenir tous les pays pour arriver à endiguer ces crises sanitaires qui sont, dit-il, en train de mettre à rudes épreuves tous les pays.

Junior Fatongninougbo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici