La salle de réunion de l’arrondissement d’Aplahoué a servi de cadre, ce vendredi 11 décembre 2020, à une séance de sensibilisation des différents acteurs sur les étapes de sélection de deux enfants (une fille et un garçon par arrondissement) pour former les bureaux communal, départemental et national. Lancé par Brice Agbo, chef Cps d’Aplahoué, l’événement a connu la présence des représentants des commissariats d’Azové, Aplahoué, du président du collectif des artisans d’Aplahoué et autres.

L’objectif du Conseil Consultatif National des Enfants(Ccne) est de promouvoir les droits des enfants à travers la sensibilisation de leurs pairs sur leurs droits et devoirs, défendre le droit des enfants et faire des plaidoyers auprès des autorités aux niveaux local, régional et international. Ainsi, à travers deux communications, Merveille Aklossou, chargée de la protection des enfants au Cps d’Aplahoué, a dressé le tableau des conditions à remplir pour être candidat (e), le nombre de filles et garçons à retenir au niveau de chaque arrondissement, commune et département. Étant donné que c’est la phase de candidature, le chef Cps en collaboration avec le Chef Région Pédagogique (Crp), les directeurs de collèges et le Président des artisans de la commune d’Aplahoué auront la lourde charge de susciter la candidature des enfants qui, âgés de 15 ans, au plus, pourront valablement défendre leurs droits devant les instances. Il faut juste retenir que la sélection se fera à travers un test supervisé par le comité de supervision composé du chef Cps et le responsable de la protection des enfants au niveau communal mais les épreuves seront envoyées par le ministère. Du coup, la commune d’Aplahoué donnera 14 délégués dont 7 filles et 7 garçons; deux de ceux-ci représenteront la commune au niveau départemental et deux de ces derniers représenteront leurs pairs au niveau national. Il faut préciser que les bureaux communal et départemental seront composés de 7 membres tandis que celui national comptera 9. Parfait Dako, Président du collectif des artisans de la commune d’Aplahoué a été ébahi par l’importance de l’événement et s’est donné la lourde mission d’informer les apprentis en âge d’éligibilité pour qu’ils puissent déposer leurs dossiers afin de participer au test et représenter leurs camarades dans les instances de défense des droits des enfants.

Alphonse Koï, (Coll. Couffo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici