Pour mieux réussir la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (Uemoa) 2021, il est organisé un atelier préparatoire hier, 8 juillet 2021 à Golden Tulip à Cotonou. C’est un tête-à-tête, le Bénin prépare sa revue annuelle 2021 entre la Commission de l’Uemoa au Bénin, des membres du Comité de Direction du Ministère d’État en charge de l’Économie et des finances…

« Le Bénin s’est illustré au cours de ces trois dernières années comme l’un des pays de l’Uemoa ayant réalisé plus de bond, avec un taux moyen de 77% dans la mise en œuvre des réformes communautaires », a souligné Armand Sounton Coordonnateur de la Cellule de Suivi de l’Intégration Régionale au Ministère d’État en charge de l’Économie et des Finances. De ce fait, le pays n’entend pas dormir sur ses lauriers. D’où cette rencontre qui loin d’être une de plus, permet de faire le point de la mise en œuvre des actes communautaires dans les différents secteurs et prépare à améliorer le score du Bénin à la prochaine revue. « Le présent atelier vise à contribuer à l’harmonisation des pratiques au sein de l’Union et à cultiver la proactivité susceptible de promouvoir et de révéler la participation effective de notre pays au processus d’intégration régionale afin de bénéficier des avantages de notre appartenance aux institutions communautaires.» Ainsi s’est exprimé Kassim Chabi Taba Représentant le Ministre d’État en charge de l’Économie et des Finances Romuald Wadagni à l’ouverture des travaux.

Il sera question de faire l’état d’avancement des engagements pris lors de l’édition 2020 et le point de la mise en œuvre des recommandations y relatives. Selon Yawovi Batchassi Représentant Résident de la Commission de l’Uemoa au Bénin, c’est une auto-évaluation fortement recommandée à tous les États membres dans le but d’améliorer la préparation technique de l’exercice de revue annuelle.

Il faut souligner que, l’édition 2021 sera la 7ème de cette revue annuelle instituée par la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de l’Uemoa en vue de favoriser l’accélération de l’application des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’Uemoa dans le but d’approfondir le processus d’intégration régionale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici