Le  ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané a procédé hier mardi 16 novembre 2021 au lancement de la campagne intense de vaccination contre la Covid-19 au Bénin. A la  Mairie d’Abomey-Calavi dans le département de l’Atlantique, il était pour la circonstance assisté du Représentant résident de l’Oms au Bénin, Dr Mamoudou Harouna Djingarey et de ses collègues ministres Benjamin Hounkpatin, de la santé, Véronique Tognifodé des affaires sociales.

Junior Fatongninougbo

La vaccination reste le moyen le plus sûr pour limiter la propagation de la Covid-19. C’est ce qu’a compris le Gouvernement du  Bénin en lançant ces  deux mois de  campagne de vaccination contre la covid-19.  Cette campagne de vaccination vice l’augmentation notoire de la couverture vaccinale relative à la Covid-19, gage d’amélioration de l’immunité collective et de renforcement de la résilience au mal. Dans son mot de bienvenue, le Préfet du département de l’Atlantique, Jean Claude Codjia a indiqué que la Covid-19, le nouveau grand fléau des temps modernes persiste toujours malgré l’indéniable pertinence des mesures décrétées par le gouvernement, mesures axées sur le respect des gestes barrières, la détection et la prise en charge précoce des cas, toute chose ayant fait du Bénin un bel exemple à l’international. Il a ensuite précisé que la vaccination est une nouvelle donne visant à renforcer la riposte à cette pandémie mortellement dévastatrice. « Le fait de se faire vacciner s’avère un réel geste d’amour puisqu’il contribue à se protéger soi-même mais en même temps à sauver les autres autour de soi. Il s’agit en outre d’un authentique geste de responsabilité personnelle et de grand civisme considérant son caractères préservatif de la santé publique », a-t-il ajouté. Le préfet de Jean Claude Codjia a pour finir, invité les populations à aller se faire vacciner et surtout de ne pas avoir peur.A sa suite, le Représentant résident de l’Oms, Dr Mamoudou Harouna Djingarey a déploré les désinformations faites sur les réseaux sociaux n’ayant pas assez manifesté la volonté des populations de se protéger par la vaccination malgré les efforts fournis par le gouvernement et ses partenaires pour rendre disponibles les doses de vaccins au Bénin. A cet effet, il a félicité le Président Patrice Talon et son Gouvernement pour le leadership et l’engagement marqué pour la lutte contre cette pandémie de Covid-19 en général et la détermination affichée pour la prévention notamment la vaccination. Au nom de l’initiative d’accélération de l’accès équitable des pays aux vaccins, le « Covaxfacility », porté par l’Oms, l’Unicef, Cefi et Gav, le Coordonnateur de l’ensemble du Système des Nations Unies au Bénin, Dr Mamoudou Harouna Djingarey, a réaffirmé le soutien sans faille et la disponibilité des Nations Unies et de ses partenaires à mobiliser davantage de ressources nécessaires dans la perspective que le Bénin atteigne les objectifs de couvertures d’ici la fin de décembre 2021, garant d’une immunité collective. Procédant au lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19, le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané a donné l’assurance que les vaccins contre la Covid-19 utilisés au Bénin sont sûrs et efficaces. Aussi, a-t-il poursuivi, l’efficacité et la sécurité des vaccins sont des priorités pour le Gouvernement Talon. « La vaccination reste le moyen le plus sûr pour limiter la propagation de la Covid-19. Elle est gratuite et destinée à toute la population âgée de 12 ans et plus. Avec cette campagne intensive, qui démarre, les vaccins sont désormais disponibles dans toutes les communes et dans tous les arrondissements de notre pays afin d’assurer l’équité de l’offre vaccinal à tous les Béninois en âge de se faire vacciner. La stratégie de déploiement de la vaccination combinera à la fois les postes fixes et les postes avancés ou mobiles », a-t-il martelé. Pour sa part, le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané a remercié au nom du peuple béninois et du Gouvernement, tous les Partenaires Techniques et Financiers qui ont apporté leur appui au gouvernement depuis le début de cette pandémie. « Les vaccins sont disponibles dans toutes les communes. Des dispositions sont prises pour couvrir toute la population….Cette campagne est une opportunité. La vaccination est un geste d’amour. Cela protège soi-même et les proches », a lancé le Ministre d’Etat en invitant toutes les personnes âgées d’au moins de 18 ans à se faire vacciner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici