La civilisation Guin du Bénin a un nouveau roi. Il a pour nom,  Sa Majesté Guin Fiogan NiiKouété Nicoué Kpatakpatakou II, ex-roi du Clan Nikoi Olai (Nicoué) du Bénin. Son installation s’est déroulée le dimanche 04 octobre 2020 au Palais des divinités à Agoué, capitale de la civilisation guin du Bénin. Ceci devant un parterre de leaders traditionnels et de hauts dignitaires du Bénin, du Togo, de la Côte-d’Ivoire et du Ghana, sous l’égide d’une forte délégation du Haut conseil des rois du Bénin (Hcrb). A la veille de cette cérémonie d’intronisation, Guin Fiogan Nicoué Kpatakpatakou II a célébré ses dix ans de trône et organisé la fête du « Yêkê-Yêkê », cérémonie annuelle dédiée aux ancêtres.

Sa Majesté Guin Fiogan Nii Kouété Nicoué Kpatakpatakou II a été choisi par les ancêtres, et identifié par les hauts dignitaires du Bénin et du Togo pour exercer le pouvoir royal sur le groupe ethnique Guin (mina) du Bénin. Son intronisation a été précédée de  toutes les étapes rituelles, exigées par la tradition du Guinyêwé (religion guin).  Dans le temple Ata Klam de la collectivité Nikoi Olai Togo-Bénin implanté dans le palais des divinités à Agoué, des prières et des louanges ont été adressées au nouveau roi et des sacrifices exécutés par un collège de Hauts dignitaires bénino-togolais appartenant à la civilisation Guin. Cette cérémonie de quelques heures qui marque la fin d’un processus enclenché depuis quelques mois, a abouti à l’intronisation du roi des guins. Avant qu’il ne prenne place sur le trône, le roi à travers une procession encadrée par les Hauts dignitaires, a passé en revue les participants, les a salués et les a remerciés, en les invitant à partager une collation avec lui. A peu près, tous les palais royaux du Bénin étaient représentés à cette cérémonie qui s’est déroulée dans une ambiance festive. Parmi ce parterre de rois et Hauts dignitaires présents, on peut citer, entre autres, sa majesté Olota, roi de Kpomassè, sa majesté Aglimassè, roi d’Adjokan, sa majesté Oba Awori, roi de Ouissi, le roi Adjimassè, les hounnongan Azongninto, sa majesté Vognon, roi d’Assanté, sa majesté Adandozan, roi d’Abomey, Togbé Bavon, Vice-président de l’Anppgdmb, Hounnon Agbami, Hounon Agnitè (Lankpan), d’Anécho, etc. A l’unanimité, ils ont réaffirmé leur soutien au roi et souhaité que sa mission soit couronnée de succès. Sa majesté Guin Fiogan Nicoué Kpatakpatakou, convaincu de la difficulté de cette nouvelle charge implorera les ancêtres et toutes les divinités du Bénin afin qu’ils l’accompagnent dans sa mission tout au long de son règne.  Mentionnons qu’à la veille de cette intronisation, c’est-à-dire le samedi 03 octobre 2020, le roi a célébré ses dix ans de trône  à la tête du Clan Nikoi Olai (Nicoue) du Bénin.

Victorin Fassinou

« Je mettrai les bouchées doubles pour arriver à satisfaire mon peuple, le peuple guin du Bénin …», dixit sa majesté Guin Fiogan.

« Je suis un roi heureux parce que j’étais déjà roi et le peuple Guin du Bénin vient de m’accorder sa confiance et m’a honoré et rehaussé en m’installant au plus haut sommet de la hiérarchie. Notre royauté est une royauté à compétence ethnique. C’est-à-dire que dans notre royauté, il y a une hiérarchie : le roi de la tribu, le roi de clan, le chef de collectivité, et enfin le chef de famille. J’ai été promu par tous les hounongans, les hauts dignitaires du Bénin appartenant à la civilisation guin, en tant que «Guin Fiogan» c’est-à-dire le roi de tous les guins, ou de tous les minas du Bénin. C’est une charge exceptionnelle. C’est une charge pour laquelle je dois être à la hauteur.  Je demande à Dieu et aux mânes de nos ancêtres de m’aider et de m’accorder beaucoup de santé et de force pour parvenir à satisfaire tout le peuple guin du Bénin. Je vous garantis que, je mettrai les bouchées doubles pour arriver à satisfaire mon peuple et réaliser tout ce qui est en mon pouvoir afin de satisfaire les attentes et les ambitions des adeptes, chefs cultes et autres. Je suis très fier de pouvoir porter haut l’étendard et la destinée de notre tradition ancestrale et historique. Je vous jure que je ferai tout pour être à la hauteur de la charge qui m’a été confiée. Je viens de clôturer 10 ans de trône, je peux vous dire que j’ai dû affronter une tonne de difficultés, mais ma tâche a été enivrante, à plus d’un titre. C’est vrai que c’est difficile, c’est souvent compliqué mais c’est une tâche exaltante. J’ai fini par comprendre pourquoi j’avais été choisi. Au début, je me suis demandé pourquoi moi. Croyez-moi, les ancêtres ne choisissent pas par hasard. Je suis satisfait du bilan de mes dix années de trône, avec de nombreuses réalisations. Le mérite revient aux ancêtres, lesquels m’ont toujours inspiré.  Je remercie également ma famille, qui m’a porté et soutenu pendant toutes ces années».

Propos recueillis par Victorin Fassinou

Une vue partielle des têtes couronnées présentes à cette intronisation
L’un des moments forts de la cérémonie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici