Le Tribunal de première instance de Savalou a décidé de garder temporaiment fermées les portes du palais de la cité des “ Sohavi”. L’institution judiciaire a pris cette décision suite aux grands remous liés à la désignation du roi Arsène Sèwanou Ganfon qui devrait remplacer le roi défunt Gandjègni Ahoyo Gbaguidi XIV qui ‘’est allé à Allada’’ (décédé) le 27 janvier 2020’’. En effet, pour trouver une issue à la crise de succession au trône, les juges en charge du dossier ont décidé de constituer une commission de 7 membres dont 4 de la collectivité et 3 sages notamment des personnalités d’une autre collectivité qui siégeront en qualité d’observateurs. Il est projeté au 21 juillet 2020 l’examen des conclusions du rapport d’activités de la commision. Pour arppel, le 14 avril 2020 le processus de désignation du nouveau roi a été suspendu par le Tribunal de Savalou. (Lire l’attestation d’instance ci-dessous)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici