L’atelier de validation  de la stratégie de gestion durable  de l’éclairage public au Bénin s’est déroulé hier jeudi 25 novembre 2021. A l’Infosec à Cotonou, c’est le Ministre de l’énergie Dona jean Claude Houssou qui a donné le coup d’envoi de cette rencontre. Il était pour la circonstance assisté du Directeur général de l’Aberme Jean-Francis Tchékpo, du Coordonnateur de l’Ucp/DerArnaud Zannou, du représentant des  Préfets Jean-Claude Codjia  préfet de  l’Atlantique et de la représentante des maires Mme Sabine Fourn deuxième adjoint au maire de Ouidah.

Victorin Fassinou

Transformer durablement la gestion actuelle de l’éclairage public de manière à éradiquer les maux qui l’assaillent en vue d’assurer son mode d’organisation et son financement de manière inclusive dans le pays. Telle est l’ambition du Gouvernement à travers la tenue de cet atelier de validation. En effet,  le  24 octobre 2019, le Ministre de l’énergie a initié et organisé une  table ronde  de réflexion sur les problèmes du secteur énergétique et qui prennent  en compte la résolution des difficultés pour une meilleure qualité de service public d’éclairage à toutes les populations des villes et des localités rurales. Les conclusions de cette table ronde ont été approuvées en Conseil des ministres en sa séance du mercredi 10 juin 2020.  Et il a été recommandé de faire un état des lieux de l’éclairage public au Bénin afin d’en élaborer une stratégie nationale suivie d’un programme de réhabilitation sur toute l’étendue du territoire national. Cette rencontre qui réunit les acteurs du secteur, permettra aux participants d’examiner le rapport du consultant sur la stratégie proposée conformément aux termes de référence, d’analyser le fonds et la forme du rapport présenté par le consultant, de dégager les insuffisances éventuelles du contenu du rapport et de consolider le rapport du consultant en apportant des contributions substantielles au regard des termes de référence. Cet atelier permettra d’approfondir les problématiques  de gestion d’éclairage public et de contribuer à la mise en place d’un mécanisme adéquat et efficace de gestion durable de l’éclairage public au Bénin. A l’instar du représentant des  Préfets Jean-Claude Codjia,  préfet de  l’Atlantique et de la représentante des maires Mme Sabine Fourn deuxième adjoint au maire de Ouidah, qui ont apprécié la démarche qui aboutit à cette dernière validation, le Coordonnateur de l’Ucp/Der Arnaud Zannou, a indiqué que ce conclave offre l’occasion de discussion et d’appréciation du contenu du projet de stratégie d’organisation, de financement et de gestion durable de l’éclairage  public au Bénin. Ceci par les divers acteurs impliqués en vue de son amélioration et son appropriation en vue de sa mise en œuvre effective et facilitée, après adoption par le Gouvernement. Pour finir, il a salué et félicité le dynamisme du Ministre Houssou. Aussi a-t-il remercié l’Union européenne pour son appui à l’élaboration de cette stratégie et à travers elle, tous les Ptfs qui accompagnent le Bénin dans le secteur de l’énergie. A son tour, le  Directeur général de l’Aberme Jean-Francis Tchékpo a précisé que ce Document qui passe à la validation   est appelé à devenir un véritable gouvernail devant amener à  construire les bases sur lesquelles reposera désormais la gestion de l’éclairage public au regard de la spécificité du Bénin. Il a par la suite rassuré que l’Aberme a déjà entamé des reformes structurelles en élaborant un nouveau plan de restructuration pour être en phase avec les recommandations du Conseil des ministres du 10 juin 2020.  Il a pour finir,  exprimé sa gratitude à l’unité chargée des politiques de développement des énergies renouvelables (Ucpder) qui a été la cheville ouvrière dans l’élaboration de ce document et à tous ceux qui ont apporté leur participation pour sa finalisation. Mais avant, il a salué les efforts du Ministre de l’énergie à travers lui le gouvernent pour cette décision du 10 juin 2020.Ouvrant les travaux, le Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a remercié tous les acteurs présents pour leur disponibilité à poursuivre l’initiative engagée le 24 octobre 2019. Il a par la suite souligné la  pertinence de cette rencontre, qui pour lui,  permettra d’élaborer une feuille de route  consensuelle pour l’opérationnalisation de cette stratégie. « Je souhaite vivement qu’au cours de cette rencontre vous apportiez votre contribution à la définition des nouvelles dispositions devant régir désormais la gestion de l’éclairage public dans nos villes et campagnes. Nous devons apprendre à sortir des sentiers battus pour innover au service d’une meilleure efficacité et des performances, c’est pourquoi nous devons rester ouverts aux idées nouvelles », a laissé entendre le Ministre aux participants.  Pour finir, il a remercié tous les acteurs et tous ceux qui à travers divers niveaux de l’administration centrale, des structures déconcentrées et des collectivités territoriales, ont œuvré pour l’organisation et la tenue de cet atelier.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici