Les autorités du ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche ont procédé  à la validation du manuel de procédures adossé à la stratégie nationale de stockage pour la sécurité alimentaire. C’était  à l’occasion d’un atelier  organisé, ce mercredi 12 mai 2021 à  Sun Beach Hôtel.

Joseph-Martin  Hounkpè

Le manuel de procédures décline des choix stratégiques fondés sur l’option retenue dans la stratégie qui reflète la position du Gouvernement en matière de stockage pour la sécurité alimentaire au Bénin. L’atelier  du mercredi  dernier a permis aux participants d’examiner ce document dans son état et de nettoyer les coquilles qui resteraient éventuellement pour enfin donner le quitus, synonyme de sa validation. Dans  son discours d’ouverture  de la cérémonie,  le représentant du ministre de l’Agriculture a signifié que le renforcement des instruments de stockage pour la sécurité alimentaire dans les pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest et la mise en place d’une réserve régionale de sécurité alimentaire  (Rrsa), comptent au nombre des principaux axes définis dans la Politique régionale agricole/Ecowap pour la prévention et la gestion des crises alimentaires. Pour le Conseiller technique du Maep à la Recherche à l’agriculture et à l’alimentation (CtRaa/Maep), Sylvestre Fandohan, la mise en place de cette réserve régionale traduit l’engagement de la Cedeao à contribuer aux efforts des Etats membres par la fourniture d’une assistance alimentaire et nutritionnelle rapide et diversifiée. « Je voudrais rappeler aussi qu’avec  deux composantes complémentaires que sont le stock physique et la réserve financière, la Reserve régionale constitue la troisième  »ligne de défense » après la première que représentent les stocks de proximité et la seconde ligne de défense que sont les stocks nationaux de sécurité alimentaire détenus par les Etats de la Cedeao », a-t-il souligné.  Abordant le contexte et les démarches qui ont rendu possible cet important atelier, ce dernier a fait noter que l’efficacité de la stratégie  régionale de stockage repose de manière décisive sur une bonne articulation entre différents échelons, dès lors, il est indispensable d’harmoniser et de renforcer la cohérence entre les dispositifs locaux, nationaux et régionaux. « C’est pourquoi, la Cedeao avec l’appui  financier de l’Union européenne  met en œuvre le projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest piloté par l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation au sein de laquelle une unité Technique de gestion de la réserve(Utgr) et plus largement au déploiement de la stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire », a expliqué le représentant du ministre  avant d’ajouter que c’est dans ce cadre que le Bénin bénéficie de l’appui  de la Cedeao pour formuler sa stratégie de stockage pour la sécurité  alimentaire et pour élaborer un manuel de procédures qui la sous-tendent. A en croire la Consultante internationale Aesa,  Faridath Aboudou, l’organisation de cet atelier est une étape complémentaire de la validation de la stratégie que nous avons déjà eue.  « Et cette démarche rentre dans une vision, non seulement de doter les pays d’un dispositif formel de réserve nationale pour la sécurité  alimentaire, mais également de s’assurer  de la bonne gouvernance  de ces réserves », a-t-elle dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici