Sous le Haut Parrainage du Ministre de l’Energie, M. Dona Jean-Claude Houssou et du Maire de la ville de Porto-Novo M. Charlemagne Yankoti,  la Sobebra a organisé ce samedi 13 mars 2021 sur l’esplanade de l’Assemblée Nationale du Bénin une séance de sensibilisation sur « La prévention routière ». Ladite séance animée par Mme Okri du Centre National de Sécurité Routière (Cnsr) a permis à la centaine de conducteurs de taxis-motos mobilisés de revisiter quelques notions du code de la route. Le jeu concours qui a suivi l’exposé a permis aux participants de cette causerie de partir avec des cadeaux offerts par la Sobebra.

Selon les explications apportées par Mme Okri, la sensibilisation a porté sur certains aspects de la sécurité routière spécifiques à la ville de Porto-Novo. Panneaux de signalisation en miniature à l’appui, Mme Okri a amené les conducteurs de Zemidjans et autres usagers de la route présents à la séance à comprendre et à appliquer les bons comportements routiers de manière à changer la manière dont ils conduisent pour plus de sécurité sur les axes routiers. Les problèmes abordés touchent : le non respect des carrefours à sens giratoire, le non respect des feux tricolores, l’utilisation des feux de signalisation, la traversée de la voie par les piétons, la limitation de vitesse en agglomération qui, réglementairement, est de 50 Km/h au Bénin et enfin les dépassements. Pour le Maire Charlemagne Yankoti présent à la cérémonie, il s’agit là d’une initiative salutaire qu’il convient de répéter et de dupliquer sur toute l’étendue du territoire de la ville de Porto-Novo. C’est d’ailleurs pourquoi il a remercié le Ministre Dona Jean-Claude Houssou qui a eu la géniale idée d’organiser cette séance en partenariat avec la Sobebra et le Cnsr.« La sécurité routière est une problématique qui est tout le temps d’actualité. A Porto-Novo, elle est beaucoup plus d’actualité dans la mesure où nous avons désormais de nouvelles routes. Autant que nous sommes, on est tenté de mettre en veilleuse le code de la route lorsque la voie est bien tracée. Ce qui n’est pas une bonne chose car on ne sait jamais d’où peut subvenir un danger…Cette séance que nous avons suivie nous a beaucoup édifiés et nous a rappelés à nos obligations en matière de respect du code de la route », a dit le Maire de la ville de Porto-Novo qui a appelé les uns et les autres à mettre en pratique les conseils donnés par les animateurs du Centre national de sécurité routière. Dans son intervention, le Ministre Dona Jean-Claude Houssou a d’abord remercié la Sobebra et le Cnsr pour avoir accepté d’appuyer cette séance de sensibilisation. Il a aussi dit ses remerciements aux participants venus nombreux. Pour lui, faire ce genre de sensibilisation dans la ville de Porto-Novo est une plus qu’une œuvre de salubrité publique lorsqu’on sait le nombre de cas d’accidents enregistrés dans la ville capitale par jour par méconnaissance ou non respect du Code de la route.

« Cette initiative mérite d’être répétée de manière à permettre à plus d’usagers de la route de pouvoir bénéficier des enseignements sur le Code de la route afin de les mettre en pratique pour moins d’accident sur nos routes », a dit le Ministre Houssou très satisfait de l’intérêt accordé par les Zémidjans de Porto-Novo à cette séance de sensibilisation qui s’inscrit dans la droite ligne de la dynamique engagée par le Président Talon à travers le projet Arch pour le mieux-être des artisans béninois et des acteurs de secteur informel.

 El-Hadj Affissou Anonrin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici