La Société de gestion des déchets et de salubrité du Grand Nokoué (Sgds-Gn) en collaboration avec Ecojogging a organisé le samedi 26 juin 2021 une campagne de salubrité dans le 12ème arrondissement de Cotonou, plus précisément de Calvaire jusqu’au fin pavée de la plage de Fidjrossè. . L’objectif visé à travers cette initiative est de sensibiliser la population pour la prise de conscience collective  en matière de protection de l’environnement.

Cette campagne de salubrité  a commencé par le  ramassage  des ordures sur le tronçon  Calvaire pour finir sur le pavé de la plage de Fidjrossè. Toutes les dispositions ont été prises pour le bon déroulement de cette campagne.  En témoignent le port de gangs, de masques,  des sacs dans lesquels les déchets doivent être jetés, les brouettes, les râteaux, les balais.  Aucun sachet ni déchets n’a été oublié au passage par les membres de Ecojogging et ceux de la Sgds-Gn. Au cours de leur périple, les initiateurs de cette campagne de salubrité ont fait une escale au marché de Houénoussou pour sensibiliser les femmes sur l’importance de la protection de l’environnement et le port de masque. Cet acte posé par les initiateurs de cette campagne de salubrité est la bienvenue selon le chef quartier de Fidjrossè Kpota Médard Todan. Pour lui, l’initiative est bonne  et mérite d’être pérennisée.  C’est pourquoi, il a profité de l’occasion pour inviter la Sgd-Gn à doter le marché de Houénoussou des poubelles homologuées pour la bonne gestion  des ordures. Propos renchéris par Marie-Louise Mèvo, porte-parole des femmes du marché Houénoussou. Elle a remercié la Sgds-Gn et Ecojogging pour le choix  porté sur leur marché à travers cette campagne de sensibilisation. Elle a pris l’engagementde poursuivre cette campagne de salubrité au sein de leur marché en maintenant leur cadre de vie propre. «  L’objectif visé en initiant cette activité est de sensibiliser la population sur la préservation de l’environnement d’une part et d’autre part de rappeler aux femmes du marché sur l’importance du port de masque », Ulrich Tiomon Boco, responsable à l’organisation de Ecojogging Bénin. Pour Pierre Dossa, superviseur à la Sgds-Gn, les collectivités locales doivent s’enquérir des problèmes environnementaux mais aussi permettre aux ménages de prendre connaissance de la gestion des déchets  à travers cette campagne de salubrité. Pour une bonne gestion de l’environnement, il faut, selon Pierre Dossa, d’avoir des poubelles homologuées. Ceci est indispensable pour la santé humaine des agents de la Sgds-Gn et des ménages également.

Boniface kabla

Pierre Dossa, superviseur de la Sgds-Gn (au milieu) entouré de Ulrich TiomonBoco, responsable à l’organisation de Ecojogging et Anas Seko militant en environnement

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici