Le réseau Social Watch Bénin  dans le cadre de son projet   Initiative Commues Ouvertes a procédé le vendredi 27 mai 2022 à Golden Tulipe Hôtel à Cotonou,  à la remise des prix du gouvernement ouvert local aux cinq meilleures communes. Cette cérémonie déroulée sous l’égide du Directeur de cabinet du Ministre  de la  décentralisation et de la gouvernance locale Emile Gnonlonfoun, a connu la présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin Brian Shokan et du Vice-Président de Social Watch Bénin Victor Gbédo.

Zangnanado, Zogbodomey, Avrankou, Djougou et Ouaké. Telles sont les cinq meilleures communes de mise en œuvre  du gouvernement ouvert local sur les 20 qui ont été primées le vendredi dernier à la faveur d’une cérémonie. En effet, aux lendemains des élections communales et municipales de mai 2020 où plus de 60% des conseillers ont été renouvelés, le projet Initiative Communes Ouvertes (Ico) mis en œuvre par Social Watch Bénin et financé par le Département d’Etat du gouvernement américain a conduit la réalisation de l’activité « Outiller les élus communaux/municipaux et les membres de leurs administrations sur les principes du Gouvernement Ouvert dans 20 communes du Bénin». La mise en œuvre de cette activité a permis l’élaboration des « plans d’actions gouvernement ouvert local » pour les 20 communes cibles. L’évaluation de la mise en œuvre des différents plans d’actions élaborés a permis de reconnaître les communes ayant le mieux rempli les critères d’un gouvernement ouvert local et mis en œuvre les actions prévues dans leurs plans. Des explications données lors de la présentation du rapport d’évaluation des communes  par le président du comité Franck Kinninvo, la sélection des cinq meilleures communes a suivi un processus très rigoureux.  Dans son mot, le Vice-Président de Social Watch Bénin Victor Gbédo a exprimé la reconnaissance de Social Watch Bénin au gouvernement des Etats-Unis, pour avoir accepté d’appuyer financièrement,  le projet Initiative commune ouverte conçue et mise en œuvre par Social Watch Bénin. Il salué le soutien permanent dont a bénéficié la mise en œuvre, auprès des autorités à divers niveaux du ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale.  Le  Projet  démarré le 1er octobre 2020, a couvert 20 communes à savoir : Cotonou, Porto-Novo, Parakou, Adjarra, Adjohoun, Aguégués , Avrankou, Bonou, Dangbo, Sèmè-Podji, Agbangnizoun, Covè, Djidja, Ouinhi, Zangnanado, Zakpota, Zogbodomey, Coapgo, Djougou et Ouaké. Le projet   Initiative Commues Ouvertes a à son actif pas mal de réalisations. Dans son intervention, M. Gbédo est  revenu sur quelques-unes de ses actions phares menées. Au nombre de celles-ci figurent  le renforcement de capacités des élus communaux et les responsables des administrations communales sur les principes du gouvernement ouvert local ; l’accompagnement des communes à élaborer les plans d’actions, de gouvernement ouvert local portant prioritairement sur le budget participatif et l’utilisation de l’application mobile commune 229. Comme réalisations citées, il y a  l’appui à la mise en œuvre du budget participatif dans dix-neuf communes en 2021, l’organisation d’émission radio interactive entre les autorités communales, les services déconcentrés de l’Etat et les populations, la signature des contrats sociaux entre les maires et la société civile locale, la formation des adolescents et jeunes sur les interactions avec les institutions en vue de leur préparation,  pour une relève de qualité. A l’entendre, l’Ico a manifesté la volonté d’ouverture des administrations communales à travers les maires leurs adjoints et les différents cadres  qui n’ont ménagé aucun effort pour accueillir le projet et mettre en œuvre ses différentes suggestions.

« Les institutions fortes sont plus importantes que les individus »

« Cette distinction connaîtra d’autres éditions », a rassuré M. Gbèdo qui a invité tous les maires à faire de cette initiative la leur. A son tour, l’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin Brian Shokan a rappelé que la gouvernance ouverte en matière du budget de politique et de marché public fait partie des fondamentaux de la démocratie. « Les institutions fortes sont plus importantes que les individus », a indiqué S.e.m Shokan qui a félicité  le réseau Social Watch Bénin pour la mise en  œuvre du projet. Pour finir, S.e.m Shokan a invité tous les acteurs de la décentralisation  à faire de la gouvernance ouverte, un levier permanent dans la gestion à la base. Cette initiative de Social Watch Bénin financée par le Département d’Etat du gouvernement américain doit se poursuivre puisqu’elle s’inscrit dans la droite ligne des réformes engagées par le régime du président Patrice Talon, a indiqué le Directeur de cabinet du Ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale Emile Gnonlonfoun qui a témoigné la gratitude du gouvernement béninois à l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique pour tout ce qu’elle fait pour le bien-être des populations du Bénin. Il   a, par la suite, pris l’engagement au nom du ministre d’accompagner les communes pour plus de lauréates les années à venir. Mais avant, il a félicité les communes  qui  se sont prêtées à cet exercice. La commune de Ouaké est la première dans la mise en œuvre du « gouvernement ouvert local ».  Dans son mot, le maire Ouolou Dramane  a  salué cette initiative du réseau Social watch qui accompagne les maires. « Cette distinction est venue motiver le conseil communal  à continuer à toujours impacter les populations de Ouaké », a fait savoir le maire qui a  exprimé la gratitude de sa commune et de toutes les 20 communes  à  tous les acteurs et partenaires pour la mise en œuvre de ce projet.

Victorin Fassinou