La tournée parlementaire entamée par le Président de l’Assemblée Nationale du Bénin et les membres de son bureau depuis le 14 juillet 2021 dans les localités du Mono frappées par la montée des eaux  du Lac Ahémé se poursuit. Hêvê, Houndjo-Houndji, Zontondé-Codji dans la commune de Grand-Popo sont les localités que cette importante délégation à la tête de laquelle se trouve le Président Vlavonou a sillonnées déjà.

Le contact était sincère et enthousiaste…. Les populations, le temps de cette descente de l’autorité parlementaire ont même oublié le sinistre qui les a frappées. Cela ne pouvait en être autrement puisqu’à chaque étape du périple, le Président Vlavonou a fait parler son cœur sans aucune autre forme de considération politique. Ce qui naturellement a suscité au niveau des populations sinistrées une joie immense.

«  Je n’ai jamais vu un président de l’Assemblée à Hêvê. Votre arrivée à Hêvê est d’un grand soulagement pour nous. Les femmes de Hêvê vous en sont reconnaissantes. L’inondation de cette année est inédite. On n’avait jamais connu une inondation avec une telle ampleur par le passé. L’autre  problème,  c’est que la seule école de notre village se trouve de l’autre côté de l’eau.  Les enfants ne peuvent donc plus aller à l’école normalement alors que nous vivons déjà sous psychose dans nos maisons respectives », a dit à l’autorité parlementaire Mme Guédou A. Missihoun, porte-parole des femmes de Hêvê.

Du côté des hommes,  le message n’est pas moins poignant. Leur porte-parole Comlan Diaz dira : « C’est le barrage de Nangbéto qui nous fait vivre ce calvaire toutes les années. Nous ne pouvons pas exprimer toutes nos peines ici. D’années en années, nos écoliers meurent et nous sommes obligés d’attendre qu’ils aient l’âge de 9 à 10 ans avant de les inscrire à l’école parce qu’ils doivent emprunter des pirogues. Faites quelque chose pour nous sauver de ces catastrophes cycliques ».Face à ces cris de détresse, le numéro 1 des députés a pris au nom de tous ses collègues de la huitième législature  de faire prendre à l’Assemblée nationale, toutes ses responsabilités afin que des solutions durables soient trouvées pour le soulagement des populations desdites localités.

El-Hadj Affissou Anonrin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici