Instituée par l’article 151 de la loi N°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes du Bénin, la tournée légale dans les communes du département du Couffo a démarré le 15 novembre 2021 sous la conduite effective du préfet Christophe Mègbédji accompagné des cadres de la préfecture et membres de la conférence administrative départementale. Rigobert Tozo et Marcellin Sognon, respectivement Maire de Toviklin et représentant du Maire de Dogbo, ont reçu la délégation la première et la deuxième journée  en présence des conseillers communaux et membres de la société civile.

Alphonse KOI, (Coll. Couffo)

Venir en appui-conseils aux communes et recevoir leurs doléances qui seront transmises à l’État central, c’est l’objectif sous-tend la tournée statutaire du préfet Christophe Mègbédji. En effet, après avoir fait le point des réalisations dans les domaines de l’éducation primaire, la santé, les infrastructures, eau, hygiène, assainissement, électricité,… les Maire de Toviklin et premier adjoint au Maire de Dogbo, Rigobert Tozo et Marcellin Sognon ont apprécié à leur juste valeur les soutiens indéfectibles du préfet et du gouvernement dans tous les domaines. Toutefois, des doléances ont été faites. Il s’agit globalement du bitumage des voies contenues dans la boucle du Couffo et certaines voies secondaires, l’éclairage public, la valorisation des atouts culturels, la poursuite des efforts en matière sécuritaire à travers la mise en place des commissariats d’arrondissement et le renforcement de l’effectif de policiers républicains, la construction des centres de santé et le renforcement du plateau technique dans les hôpitaux. L’autorité préfectorale, Christophe Mègbédji, dans sa tenue de commandement, est fier des efforts faits mais reste toujours déterminé à aller de l’avant. Ainsi donc, a-t-il souligné les constats pour inviter les conseils communaux à corriger le tir. Il s’agit de la tenue régulière des sessions ordinaires à bonne date mais les conseils d’arrondissement et de village fonctionnent à peine; la mobilisation des ressources propres étant importante, alors le préfet s’est engagé à accompagner ce processus. A cet effet, il a officiellement lancé les prix des meilleures communes mobilisatrices de ressources endogènes. Au regard des réformes, celle-ci, selon le préfet, redistribuera de chaque acteur pour la bonne marche des activités. La sécurité et la santé ne sont pas du reste. La collaboration des sages, notables et leaders d’opinion avec la police Républicaine est importante et le port du masque et la vaccination contre la Covid-19 sont nécessaires. Les mesures pour l’hygiène, l’assainissement, l’extraction de graviers et le lotissement sont rappelées pour le bonheur de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici