Les travaux de réhabilitation et de modernisation du réseau de la Sbee à Natitingou, Djougou et Parakou sont désormais  lancés par le Ministre de l’énergie Dona Jean Claude Houssou. Lesdits travaux sont  inscrits dans le  cadre de la mise en œuvre du Programme Mca-Bénin II. La cérémonie de lancement a eu lieu le vendredi 14 mai 2021,  à Natitingou avec la présence effective du préfet de l’Atacora, Déré  Nah Chabi , du Coordonnateur national de Mca-Bénin II, Gabriel Dégbégni, des  maires des communes  de Natitingou, Djougou et bien d’autres.

Le Régime du Président Patrice Talon, est très préoccupé par la redynamisation du secteur énergique sur tout le territoire national. En témoigne encore, le lancement des travaux de  réhabilitation et de modernisation du réseau de la Sbee à Natitingou, Djougou et Parakou, qui a  été fait le vendredi dernier par le Ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou. En effet, inscrits dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Mca-Bénin II, ces travaux de renforcement et de réhabilitation du réseau de la Sbee au niveau régional entendent  permettre de prendre en compte les besoins actuels et à venir sur les 20 prochaines années en matière d’énergie électrique. Ils sont le  fruit du Programme du Bénin pour le Millenium Challenge Account, le 2è compact dont le Bénin bénéficie. L’objectif de ce programme est de moderniser les infrastructures de distribution d’électricité du Bénin afin de permettre au réseau de s’agrandir pour supporter les demandes des futurs clients. Lors de la  cérémonie du lancement des travaux, les voix se sont levées dans le rang des officiels pour rappeler les objectifs de ce projet. A l’entame de son intervention, le Dg Paradis a  témoigné toute sa gratitude aux parties prenantes (le Gouvernement du Bénin, le Ministère de l’Energie, MCA Bénin 2, les entreprises, les autorités à divers niveaux des communes concernées) pour leur implication dans la réussite de ce projet. Il a pour finir, réaffirmé l’engagement de la Sbee à améliorer sa qualité de service et à contribuer au développement du Bénin. A l’entendre,   c’est  la clientèle qui s’en sort gagnante, avec une diminution des inconvénients de baisses de tension et des pannes toutes natures dans un réseau plus stable. C’est aussi moins de pertes techniques pour la Sbee, réduction des temps d’intervention en cas de panne sur le réseau, et nous pourrons davantage faire face aux demandes de la clientèle.  Il a réaffirmé l’engagement de la Sbee à améliorer sa qualité de service et à contribuer au développement du Bénin. Mais avant, il a indiqué qu’au terme des travaux, la Sbee va disposer d’un réseau moderne et renforcé dans les communes de Natitingou, Djougou Parakou étant donné que cescommunes passent de 20 à 33 kilovolts. Présentant le projet, le Coordonnateur du projet, représentant de l’entreprise, Eiffage Rmt, Sofiane a souligné que la réhabilitation du réseau aérien existant est le réseau de distribution qui implique le changement des équipements sur les lignes. Il sera question de changer les isolateurs, les noms, les transformateurs, les interrupteurs ; de remarquer certains supports qui étaient abimés et changer d’autres pour pouvoir renforcer et réhabiliter correctement le réseau de distribution de l’énergie électrique. Au total, sur le projet Laura 781 km de réseau à réhabiliter. Sur Natitingou, 291 km de réseau à réhabiliter. Ces travaux concernent les zones de Natitingou jusqu’à Taguiéta et la dérivation qui va à Bassila, Cobly, Matéri et enfin Porga. Sur Djougou, il y a 190 km de réseau à réhabiliter. Les travaux toucheront les zones de Bassila-Prékété et Djougou-Korongondé. Enfin la 3ème zone concerne Parakou. Les travaux auront lieu le départ Parakou-N’dali et enfin le départ Parakou-Ouèssè. Sur ces zones, il y a 300 km environ de réseau à réhabiliter. A sa suite, le préfet du département de l’Atacora, Déré a salué les nombreux efforts notamment les investissements massifs faits par le Gouvernement dans le secteur de l’énergie pour le plein épanouissement des populations. Elle a ensuite précisé que le lancement de ces travaux est une preuve supplémentaire de la volonté manifeste du gouvernement à assurer la disponibilité de l’énergie électrique dans les différentes localités du Bénin. A cet effet, elle a félicité le ministre Houssou pour son leadership qui a été déterminant dans la réalisation dans ce vaste programme d’autonomisation énergétique du notre pays mais aussi pour les solutions électroniques implantées dans la commercialisation du circuit électrique au Bénin. Le préfet Déré a pour finir pris l’engagement au nom de ses collègues des autres départements concernés par ce projet et des populations à jouer leur partition à accompagner l’entreprise EiffageSmt à réaliser les travaux dans de meilleures conditions.Pour le Coordonnateur national de Mca-Bénin II, Gabriel Dégbégni le renforcement et la réhabilitation du réseau électrique dans les départements de l’Atacora, de la Donga, du Borgou et des Collines s’inscrivent dans la dynamique de créer un effet d’entrainement dans le secteur de l’énergie à travers des activités qui ciblent à la fois les acteurs institutionnels, l’administration publique, les opérateurs économiques, les investisseurs et les consommateurs. C’est pourquoi, il a a remercié le ministre Houssou pour son engagement renouvelé pour la réussite du 2ème compact énergétique du Bénin.

Améliorer les conditions de vie des populations

 Procédant à lancement des travaux, le ministre de l’énergie, Dona Jean Claude Houssou a précisé que l’énergie est le socle de développement d’une nation. Grâce à la volonté du président Talon, a-t-il poursuivi, de profondes réformes dans le secteur de l’énergie ont eu lieu afin de changer de paradigme au Bénin. « Ces travaux de réhabilitation et de modernisation du réseau de la Sbee à Natitingou, Djougou et Parakou vont permettre de prendre en compte les besoins actuels et à venir sur les 20 prochaines années en matière d’énergie électrique pour améliorer les conditions de vie des populations », a-t-il indiqué. Le Ministre a invité  le regroupement d’entreprises Eiffage Smt, à réaliser des ouvrages de qualité suivant les normes internationales et dans le respect du délai contractuel.   Pour finir, il a  remercié le Programme Mca- Bénin II pour son appui pour le développement du secteur énergétique béninois.

Sont concernés par cette 2e étape, les activités de mise à niveau du réseau existant de la SBEE, en faisant passer la tension d’un niveau de 15 et 20 kV à un niveau de 33 kV. Au total, 780 km de réseaux seront touchés à savoir :

– 290 km autour de Batia, Natitingou, Tanguiéta, Matéri, Cobly, Dassari, et Porga ;

– 195 km dans les environs de Kolokondé, Bassila, Pénessoulou, Aléjo, Manigri, Prèkètè, et

– 295 km autour de N’Dali, Sirarou, Boko, Komiguea, Kilibo, Alafiarou, Tchaourou, Toui, et Ouèssè.

Concrètement, il s’agira de remplacer certains matériaux clés du réseau tels que les armements, les isolateurs, les transformateurs, et même des poteaux abîmés par de nouveaux équipements plus fiables et de puissance plus élevée (notamment en ce qui concerne les transformateurs), pour assurer la fiabilité du réseau, réduire les pertes techniques et permettre le raccordement d’un plus grand nombre d’abonnés.  Les travaux   lancés   dureront 125 jours dans la région de Natitingou, 91 jours dans la périphérie de Djougou et 120 jours pour les localités autour de Parakou.

Junior Fatongninougbo

Le Ministre Houssou lors du lancement des travaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici