Après trois mois de formation, la société Résine décoration intérieure professionnelle (Redip Bénin) livre sur le marché de l’emploi, sa première promotion des jeunes gens formés aux travaux  de revêtement de surfaces et conception d’articles à base de résine. La cérémonie qui a consacré la remise des attestations de réussite et des équipements de travail à ces  apprenants finissants de la première vague s’est déroulée le samedi  20 février 2021, au Codiam à Cotonou. C’était sous l’égide du parrain de la promotion, François Masson et du gérant de Redip Gilchrist Sahou.

L’emploi des jeunes préoccupe la société Résine décoration intérieure professionnelle (Redip Bénin). En témoigne la tenue de cette cérémonie de remise de parchemins et des équipements qu’elle a organisée le samedi dernier à l’intention de sa première vague des formés aux travaux de revêtement de surfaces et conception d’articles à base de résine. En effet, les six(6) apprenants se sont proposés pour faire partie de la première vague de formation qui a duré  trois mois. Au cours de la formation, ces désormais professionnels de résine, ont pris part à quatre (4) sections théoriques avec des expériences pratiques à réaliser chez soi, des mini contrôles à la fin de chaque section ainsi que des mises en situations réelles sur des chantiers qu’ils ont réussis avec grand mérite. Désormais bien formés, ils pourront se créer des sources de revenus soit en travaillant au sein des équipes de la structure, soit en créant leurs propres entreprises de prestation, soit en concevant sous la  guidance de la structure, des articles (Objets, meubles, etc.).Selon une étude réalisée par l’Insae dans le cadre du projet « Work4Youth », moins de 30% des jeunes béninois sont effectivement actifs. Le taux de chômage est particulièrement élevé (Environ 14%) avec une durée du chômage assez longue. La présente formation est la contribution  de la société Redip au problème de chômage et sans emploi qui continue de sévir malgré les efforts louables du régime actuel, ces dernières années, a  indiqué le gérant de Redip Bénin  Gilchrist Sahou. Cette formation professionnelle, si régulièrement organisée et promue, permettra de déployer sur le territoire béninois, un secteur artistique porteur et d’implanter des axes métiers d’avenir en vue de contribuer à la lutte contre le chômage et à l’amélioration des conditions de vie des personnes les plus vulnérables en République du Bénin. A ses dires, la société Redip Benin s’est spécialisée dans les travaux de revêtement moderne et de décoration des sols, des murs ainsi que toutes surfaces meubles et immeubles à base de la résine. Ce type de revêtement bien que plus économique sur le moyen terme, offre plus de beauté, de brillance et de résistance que les carreaux ordinaires répandus à ce jour. Il est également plus facile à remplacer et répond à un réel besoin encore aujourd’hui méconnu en République du Bénin. A l’instar des participants à la cérémonie de remise d’attestation, le  parrain de la promotion François Masson a reconnu que le métier de la résine est un métier porteur d’avenir, très rentable qui va véritablement épanouir celui ou celle qui l’exerce. Avant de saluer le  travail qu’abat Redip pour l’emploi des jeunes, il  a pour finir, invité cette première promotion des professionnels du métier de la résine, à s’affirmer et de se faire remarquer de par la qualité de leur travail.  Le porte-parole des récipiendaires, Romaric Lantokpodé, a à son tour, s’est dit satisfait de la formation reçue en trois mois seulement. Il a par la suite,  rassuré tous que la promotion s’engage à mettre leur savoir-faire désormais acquis grâce à la société  Redip Bénin, au service de la Nation, de l’Afrique et du monde entier. Précisions que lors de la cérémonie, les apprenants ont réalisé sur place, pour  preuve de leur savoir-faire,  une table appréciée par l’assistance  qui a été vendue sur place à 800.000 F.

Victorin Fassinou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici